(Los Angeles) La NBA et le syndicat des joueurs (NBPA), qui s’étaient donnés jusqu’à ce vendredi pour trouver un accord sur le calendrier de la saison prochaine et ses conditions financières, ont décidé de prolonger d’une semaine de plus leurs négociations en cours.

Agence France-Presse

« La NBA et la NBPA ont convenu de reporter au 6 novembre la date à laquelle chaque partie peut notifier à l’autre son intention de mettre fin à la convention collective actuelle », a déclaré la ligue dans un communiqué.  

« Si l’une des parties le notifie avant le 6 novembre, l’accord prendra fin le 14 décembre », a-t-elle ajouté.  

La NBA et le syndicat des joueurs négocient les nouveaux termes de la convention collective, qui régit notamment les revenus de la ligue et les salaires des joueurs, pour l’adapter à une saison à venir qui devrait être impactée par le coronavirus.  

Cette semaine, la NBA a informé les équipes que les revenus de la saison qui vient de se terminer avaient chuté de 10 %, pour s’élever à 8,3 milliards, conséquence de la pandémie, qui a forcé l’instance à interrompre le championnat pendant plus de quatre mois et à le finir  à huis clos dans la bulle de Disney World en Floride.  

Point-clé de la négociation, le calendrier. La NBA a proposé à la NBPA de débuter la saison prochaine, réduite de 82 à 72 matchs, le 22 décembre, afin que des matchs se jouent à Noël, période faste pour elle en terme d’audiences télévisées.

Ce qui permettrait notamment de générer 500 millions de dollars de revenus et de rétablir, en outre, un calendrier « classique » avec un épilogue en juin. Les joueurs qualifiés pourraient ensuite de défendre les couleurs de leur pays aux Jeux olympiques de Tokyo (23 juillet-8 août).

Mais débuter le 22 décembre ne laisserait qu’un peu plus de deux mois aux finalistes, les Lakers et Miami, moins de trois mois pour les autres qui ont participé aux séries éliminatoires, pour se reposer et préparer leur retour sur les parquets.

Raison pour laquelle, de nombreux joueurs semblent préférer une autre option consistant à commencer la saison le 18 janvier, coïncidant avec le Martin Luther King Day, autre date phare en terme d’exposition médiatique.  

Selon plusieurs médias, cela reviendrait à réduire la saison à 50 matchs, ce qui leur ferait en revanche accuser un conséquent manque à gagner.