Anthony Davis a été limité à 15 points dans le troisième match de la finale de la NBA, soit 18 de moins que sa moyenne après les deux premières rencontres.

La Presse Canadienne

Il a souvent été fautif tôt dans le match, avant de se fondre dans le décor.

Le Heat de Miami a gagné 115-104, à la suite de deux gains des Lakers de Los Angeles.

Davis avait été dominant jusque là dans la série. On pouvait croire que ça continuerait, d’autant plus que le Heat était privé de sa meilleure option en défense contre lui, le centre Bam Adebayo.

Mais Davis n’a tenté que neuf tirs et de plus, il a commis autant de revirements qu’il a saisi de rebonds, cinq.

Avec lui sur le terrain, les Lakers ont été surclassés par 26 points.

« C’est fâchant. Si j’avais bien joué et que j’avais fait mon travail, peut-être que nous aurions gagné », a confié Davis.

Le quatrième match aura lieu mardi, à 21 h 00.

LeBron James ne s’en fait pas quant au rendement de Davis.

« Je pense qu’on va revoir le « AD » qu’on connaît », a dit James.

Davis n’a pas essayé de tirer au premier quart, y commettant de plus quatre revirements et deux fautes.

Il a semblé prendre le rythme au troisième quart, y obtenant 10 points. Mais il a été blanchi en 10 minutes au dernier quart, prenant un seul tir et récoltant un rebond. Davis a mentionné qu’il est devenu moins agressif après les fautes hâtives.

Du côté du Heat, Adebayo est un cas incertain pour mardi, en raison de douleurs au cou.

« J’essaie de revenir aussi vite que possible, a dit Adebayo, qui a récolté en moyenne 21,8 points par match en finale de l’Est. L’équipe veut juste s’assurer que je sois prêt à le faire. »

Meyers Leonard l’a remplacé comme centre, épaulé par le Canadien Kelly Olynyk. Le Britanno-Colombien a fourni 24 et 17 points à ses deux dernières rencontres.

Goran Dragic est quant à lui un cas douteux, à la suite d’une blessure au pied gauche.