(Los Angeles) Le patron de la NBA, Adam Silver, a estimé que la saison 2020-21 ne devrait pas débuter avant le début de l’année prochaine, le meilleur compromis selon lui pour que les équipes puissent rejouer dans leurs salles et devant le public.

Publié le 22 sept. 2020
Agence France-Presse

« D’après moi, il n’y aura pas de saison avant début 2021. Plus nous en apprenons, plus je continue de croire que cela ira mieux en janvier », a déclaré Silver sur CNN.

« L’objectif pour nous est que la saison prochaine soit une saison normale, avec 82 rencontres et des séries éliminatoires. Et si l’idéal est de débuter à Noël, cela semble peu probable. Au plus tôt, janvier est le meilleur compromis, car l’objectif est de jouer devant le public ».

Initialement, dans son plan de reprise de la saison actuelle, qui se finit pour l’heure sans encombre d’un point de vue sanitaire dans la bulle de Disney World (Floride) hermétique au coronavirus, figurait le démarrage de la suivante au 1er décembre. Ce qui constituait une fenêtre de sept semaines à compter de la fin des finales (maximum au 13 octobre) et apparaissait très optimiste à l’époque.

Silver lui-même avait concédé à ESPN il y a trois semaines que cette date lui semblait « être un peu tôt ».

Reste qu’en étant tenue de déplacer le calendrier, si la saison classique est maintenue (82 matchs plus les séries éliminatoires), celle-ci devrait alors s’achever avec des finales en septembre. Ce qui provoquera un chevauchement avec les Jeux olympiques de Tokyo (23 juillet/8 août) où nombre de vedettes de la ligue comptent défendre les couleurs de leur pays, celles de Team USA en premier.

L’aspect financier est évidemment crucial dans la décision que prendra la NBA. Le coronavirus a déjà coûté à la ligue et aux franchises des centaines de millions de dollars et jouer une saison complète devant les fans est le meilleur moyen d’éviter de perdre des revenus similaires en 2021.