L’entraîneur-chef des Raptors de Toronto, Nick Nurse, a donné une bonne charge de travail à ses meilleurs joueurs depuis le début de la série de deuxième tour contre les Celtics de Boston.

Publié le 10 sept. 2020
Gregory Strong La Presse Canadienne

Ne vous attendez pas à ce que ça change lors du match décisif vendredi soir, à compter de 21 h.

Les deux côtés ayant des armes impressionnantes, se déroule ce que beaucoup attendaient : un affrontement serré qui se poursuit, vu la victoire de Toronto en double prolongation mercredi, lors du sixième match.

Après avoir balayé les Nets de Brooklyn, les champions en titre de la NBA sont davantage mis à l’épreuve. Il faudra un autre effort de haut niveau des gros canons des Raptors pour atteindre l’étape suivante.

« Je dis constamment que tous nos joueurs sont essentiels à notre succès, a dit Nurse. C’est ainsi que nous maximisons notre potentiel. »

Kyle Lowry et Fred VanVleet ont disputé en moyenne environ 42 minutes par match dans la série, juste devant Pascal Siakam (40,5) et OG Anunoby (38,0).

Serge Ibaka (22,9), Marc Gasol (21,5) et Norm Powell (24,1) sont les autres rouages clés ; Nurse a limité le reste de son banc à de très petits rôles.

« Nous avions besoin d’une étincelle venant de’Norm’, a confié Nurse, au sujet de la tenue exceptionnelle de Powell mercredi. Parmi les réservistes, c’est notre homme pour changer le rythme à l’attaque. Il est unique. Nous avions vraiment besoin d’un match comme ça de sa part. »

Avec les Raptors en déficit 2-0 dans la série, Anunoby a signé un coup d’éclat avec un tir victorieux à la dernière seconde lors du match 3, suite à une longue passe de Lowry.

Les équipes ont ensuite divisé les honneurs de deux matchs. Mercredi, Lowry a brillé dans une victoire de 125-122. Powell a marqué 15 points en 10 minutes de prolongation.

Vendredi, l’enjeu sera une place en finale de l’Est, contre le Heat de Miami.

« Depuis un mois, ma meilleure nuit de sommeil a été la nuit dernière, a dit l’entraîneur des Celtics Brad Stevens jeudi, lors d’une conférence téléphonique. Parce que je sais que nous avons rivalisé et parce que je sais qu’il y a des choses que nous pouvons améliorer.

« Et j’ai très hâte au septième match. Nous faisons ce métier pour ce genre de match-là. »

Lowry a de nouveau été un bourreau de travail dans le sixième match, récoltant 33 points, huit rebonds et six passes, en 53 minutes. Les Raptors ont connu des difficultés à la fin du quatrième quart, avant de finalement passer en temps additionnel.

« Nous nous sommes donnés une chance et nous savons que tout peut arriver », a résumé Powell.

Jaylen Brown a fourni 31 points et 16 rebonds pour les Celtics.

« Je m’attendais à une longue série, a déclaré Nurse lors d’un appel vidéo. Dieu merci, nous avons juste assez bien joué pour qu’il en soit ainsi. Espérons que nous pourrons mieux jouer vendredi.

« Il y a des gars spéciaux dans cette équipe — je l’ai souvent dit — des gars qui vont vraiment batailler à un niveau incroyable. Il y a un grand sens du jeu et une connectivité, ce qui est spécial. »

Gasol a joué pendant 16 minutes dans le match 6, récoltant huit points et deux rebonds. Il a réussi des tirs de trois points qui ont donné un gros coup de pouce en deuxième demie.

Nurse a fait jouer Siakam pendant 54 minutes, même s’il a continué d’avoir des ennuis à l’attaque. Meilleur pointeur de l’équipe cette saison, il a été limité à 12 points (il n’a obtenu que cinq paniers en 19 tentatives en jeu continu).

« J’ai beaucoup aimé les occasions qu’il a eues, a dit Nurse. Il m’a semblé qu’il se rapprochait de trouver de meilleurs espaces et de meilleures zones pour opérer. »

Mardi, le Heat a concrétisé une élimination en cinq matchs des Bucks de Milwaukee, qui étaient les favoris dans l’Est.