(New York) Une centaine d’employés de la NBA ont décidé de cesser le travail vendredi, au nom du combat contre l’injustice raciale, dans le sillage du boycottage des joueurs, une nouvelle action soutenue par leur patron, Adam Silver.

Agence France-Presse

« Nous croyons que la NBA, ses dirigeants et son conseil d’administration qui comprend les propriétaires de franchises ont les moyens de faire plus pour combattre directement les brutalités policières et le racisme systémique dans ce pays », ont écrit les grévistes, dans une lettre adressée à leur patron et à son adjoint, Mark Tatum.

PHOTO RICK BOWMER, ASSOCIATED PRESS

Les prises de position des joueurs et employés de la NBA ne font pas l’unanimité aux États-Unis : Kenneth W. Hosking a manifesté son désaccord en arborant ces deux pancartes devant l’aréna du Jazz de l’Utah, à Salt Lake City. On peut y lire « Jouez au basket et ne vous mêlez pas de politique » et « Définancez la NBA ».

Ces employés ont expliqué consacrer toute leur journée de vendredi à appeler des élus pour les sensibiliser à cet enjeu.

« J’ai entendu plusieurs d’entre vous et je comprends la douleur, la colère et la frustration que tant d’entre nous ressentent en ce moment. Ce sont des moments extrêmement difficiles, surtout pour ceux d’entre vous qui sont sur nos campus à Orlando [pour la NBA] et à Bradenton [pour la ligue féminine WNBA], loin de leur famille et de leurs amis », leur a répondu Silver dans un message publié sur le compte Twitter de la ligue.

« Je soutiens de tout mon cœur les joueurs de la NBA et de la WNBA et leur combat pour mettre en lumière les problèmes d’injustice sociale. Je comprends que certains d’entre vous pensent que la ligue devrait faire plus. Je vous entends et sachez que je m’efforce de faire en sorte qu’en tant que ligue, nous contribuions à un réel changement dans notre organisation et dans les communautés à travers le pays », a-t-il ajouté.

La NBA doit communiquer dans la journée de vendredi sur la reprise des séries éliminatoires, après deux jours sans basket consécutivement au boycottage des Bucks de Milwaukee et au report de six matchs. La ligue avait dit jeudi « espérer une reprise du jeu vendredi ou samedi », après que les joueurs avaient décidé de rejouer à l’issue d’un vote.