(Lake Buena Vista) Lorsque les Raptors de Toronto donneront le coup d’envoi à leur série demi-finale de l’Association Est contre les Celtics de Boston, ils veulent voir Kyle Lowry sur le plancher.

Brian Mahoney Associated Press

Lowry s'est blessé et a dû céder sa place durant le match de dimanche contre les Nets de Brooklyn.

Le vétéran garde est leur leader, celui dont l’importance dépasse largement les statistiques. Vaincre en son absence des Nets de Brooklyn diminués a été facile. Éliminer les Celtics s’il est au rancart ne le sera pas.

Toutefois, il serait insensé de compter les Raptors pour battus. La perte de Kawhi Leonard l’été dernier ne les a pas anéantis et le fait de jouer sans Lowry ne les anéantirait pas non plus.

Il faut se présenter sur le court avec les joueurs qui sont en santé et disponibles, et il faut se dire qu’on a une bonne chance de trouver le moyen de gagner. Et c’est ce que nous allons faire, d’une façon ou d’une autre.

L’entraîneur des Raptors Nick Nurse

PHOTO FRANK GUNN, ARCHIVES PRESSE CANADIENNE

Nick Nurse

C’est ce que les Raptors ont accompli tout au long de la saison. Non seulement ont-ils perdu les services de joueur le plus utile de la finale de la NBA quand Leonard a quitté le match, mais ils ont aussi vu chacun de leurs cinq meilleurs marqueurs rater au moins dix parties à cause de blessures.

Les réservistes ont marqué 100 points

Ainsi, leurs réservistes sont habitués d’obtenir des votes de confiance. Lorsque Lowry s’est blessé à un pied pendant le premier quart du match de dimanche et que Fred VanVleet a écopé trois fautes en première demie, ils ont pris le relais à une cadence record.

PHOTO KIM KLEMENT, USA TODAY SPORTS

Fred VanVleet

Les réservistes des Raptors ont amassé 100 points dimanche, le plus fort total dans un match depuis 1970-1971, l’année où la NBA a commencé à tenir compte des joueurs partants lors de chaque partie. Les Raptors ont complété le balayage de leur série quatre de sept grâce à un gain de 150-122.

Les Celtics ont également balayé leur série de premier tour et le premier match aura lieu jeudi. Ça donne à Lowry quelques jours pour être prêt, et Nurse a fait remarquer que s’il ne l’est pas, ce ne sera pas à cause d’une blessure mineure.

« L’an dernier, il a joué je ne sais trop combien, 14 ou 16 matchs éliminatoires de suite avec un pouce gauche en très mauvais état pendant notre poussée jusqu’à la finale. Il va donc falloir quelque chose de très grave pour le garder à l’écart », a dit Nurse.

Les Raptors affichent un dossier de 11-1 depuis la relance des activités de la NBA et la seule défaite est venue aux mains des Celtics.

Ces derniers ont également vaincu les Raptors à Toronto le jour de Noël, mais la formation torontoise a vengé ce revers à Boston, trois jours plus tard.

Voilà que les formations de deuxième et troisième places dans l’Est vont croiser de nouveau le fer, et les Raptors espèrent que Lowry sera remis et prêt pour un duel contre Kemba Walker.

PHOTO KIM KLEMENT, AP

Les Raptors ont encore espoir que Kyle Lowry sera de retour au jeu pour affronter Kemba Walker.

« Je sais que ce sera une série divertissante et je suis un peu déçu que nous ne puissions compter sur les spectateurs, sur cette intensité au TD Garden et à l’Aréna Scotiabank », a fait remarquer Norman Powell, l’un des réservistes des Raptors.

« Je pense que c’est un élément additionnel qui va nous manquer, a ajouté Powell, mais nous avons deux équipes avec beaucoup de profondeur, très talentueuses, et il faudra la contribution de chacun de nous pour sortir victorieux. »