(Toronto) Nick Nurse, qui dirige les Raptors de Toronto, est finaliste pour le titre de l’entraîneur de l’année dans la NBA.

La Presse canadienne

À sa deuxième année en poste, Nurse a conduit les Raptors à un dossier de 46-18 avant que la saison 2019-20 ne soit suspendue le 11 mars, en raison de la pandémie.

Les Raptors avaient la même fiche après 64 matchs en 2018-19.

Égaler ce rendement est impressionnant, compte tenu du départ de Kawhi Leonard et du fait que Toronto a souvent été éprouvé par les blessures, cette saison.

Les autres candidats sont Billy Donovan, du Thunder d’Oklahoma City, et Mike Budenholzer, des Bucsk de Milwaukee. Budenholzer a obtenu l’honneur l’an dernier.

Montrant une fiche de 3-1 dans la bulle, les Raptors vont rejouer dimanche à 14 h, face aux Grizzlies de Memphis.

En lice pour le joueur le plus utile se trouvent Giannis Antetokounmpo (Bucks), James Harden (Rockets) et LeBron James (Lakers).

En considération au niveau de la recrue par excellence : Ja Morant (Grizzlies), Kendrick Nunn (Heat) et Zion Williamson (Pelicans).

Les votes ont déjà été enregistrés, venant d’un panel mondial de journalistes sportifs et de diffuseurs. La NBA n’a pas fixé la date où seront annoncés les gagnants.

Aucun des matchs à Disney n’a été pris en compte dans le vote, car les bulletins de vote étaient dus avant le début de la relance, le 30 juillet.