Le joueur étoile des Rockets de Houston Russell Westbrook a obtenu le feu vert pour reprendre l’entraînement avec ses coéquipiers pour la première fois depuis qu’il a reçu un diagnostic positif à la COVID-19.

Associated Press

Westbrook n’a pas accompagné ses coéquipiers des Rockets à Orlando en prévision de la relance des activités de la NBA, le 9 juillet. Le joueur qui a participé à neuf matchs des étoiles de la NBA en carrière avait révélé sur les réseaux sociaux qu’il avait reçu un diagnostic positif au coronavirus le 14 juillet, et il est finalement arrivé en Floride lundi.

Westbrook a dû se placer en quarantaine lors de son arrivée à Disney, mais il a obtenu le feu vert pour reprendre l’entraînement avec les Rockets mercredi.

Peu de symptômes

Il a précisé que son seul symptôme fut de la congestion nasale.

Westbrook, qui portait un masque pour discuter avec les membres des médias même s’il se trouvait à l’intérieur de la bulle de la NBA, a demandé aux gens de porter le masque : « Je ne suis pas médecin ni spécialiste, mais je sais qu’il faut prendre cette situation très au sérieux », a-t-il déclaré.

Les gens doivent comprendre que le port du masque peut faire la différence entre la vie et la mort… des gens meurent à cause du virus chaque jour, et c’est une situation qu’il faut prendre très, très au sérieux.

Russell Westbrook

Il a ajouté qu’il se sent bien et qu’il est prêt à reprendre le boulot avec les Rockets, qui entameront leur tournoi le 31 juillet contre les Mavericks de Dallas.