Les Rockets de Houston ont ouvert leur complexe pour des entraînements volontaires et individuels, lundi.

La Presse canadienne

S’entretenant avec le diffuseur officiel de l’équipe, AT&T Sportsnet Southwest, le chef de la direction des Rockets, Tad Brown, a dit s’attendre à la présence d’environ six joueurs au total, lundi.

Brown a ajouté que d’ici la fin de la semaine, la majorité du club pourrait avoir entamé de tels entraînements.

« Nous en sommes ravis, a dit Brown. Nous croyons que nous pouvons fournir le milieu le mieux indiqué et le plus sécuritaire pour que les gars commencent à retrouver une routine.

« Ça représente une belle nouvelle étape. Ce n’est pas la dernière, mais c’est une étape, et je crois que ça va être très bénéfique pour nos joueurs. »

Le Thunder et les Pelicans rendaient eux aussi leur centre disponible à partir de lundi.

Un total de 16 clubs de la NBA ont maintenant rouvert leurs installations pour ce type d’entraînements. La ligue a établi des règles très strictes concernant leur déroulement.

Toronto, Orlando, Miami, Portland, Cleveland, Milwaukee, Denver, Atlanta, Indiana, Sacramento, l’Utah, Memphis et les Lakers ont aussi ouvert leurs centres d’entraînement, de façon officielle, ou via des échos crédibles de médias locaux.