(Los Angeles) L’académie sportive du sud de la Californie dont Kobe Bryant était le copropriétaire a retiré son surnom « Mamba » et changé son nom, près de quatre mois après le décès du légendaire joueur de basketball lors d’un écrasement d’hélicoptère.

Stefanie Dazio et Tim Reynolds
Associated Press

Bryant, sa fille âgée de 13 ans, Gianna, et sept autres personnes sont mortes alors qu’ils se rendaient à un tournoi de basketball à la Mamba Sports Academy le 26 janvier. L’hélicoptère s’est écrasé en raison du brouillard dans le nord-ouest de Los Angeles.

PHOTO RICHARD VOGEL, AP

L’image réfléchie des fans des Lakers de Los Angeles et de fleurs déposées au sol apparaît sur la vitrine de la Mamba Sports Academy à Thousand Oaks, en Californie, le 26 janvier 2020, peu après l’annonce du décès de Kobe Bryant et de sa fille dans un écrasement d’hélicoptère. Bryant était copropriétaire de cette école.

Les responsables du complexe de la région de Thousand Oaks ont annoncé mardi qu’il allait retrouver son nom original, Sports Academy, et hisser une bannière « Mamba » dans les hauteurs du gymnase.

PHOTO D’ARCHIVES MATT ROURKE, AP

Kobe Bryant en 2019.

L’académie a été fondée en 2016. Bryant, qui a disputé 20 saisons avec les Lakers de Los Angeles et les a aidés à gagner cinq championnats de la NBA, est devenu l’un des copropriétaires en 2018.