(Los Angeles) Les Los Angeles Lakers ont rendu environ 4,6 millions de dollars (6,5 millions de dollars canadiens) reçus dans le cadre d’un programme du gouvernement américain destiné à aider les petites entreprises économiquement affectées par la pandémie de coronavirus, rapporte lundi ESPN.

Agence France-Presse

« Les Lakers étaient admissibles au programme de protection des salaires Cares et ont bénéficié d’un prêt. Quand nous avons découvert que les fonds du programme étaient épuisés, nous avons remboursé le prêt afin que l’aide financière soit dirigée vers ceux qui en ont le plus besoin », a déclaré la franchise NBA dans un communiqué transmis au média sportif.

La loi CARES, en vigueur depuis un mois, a été établie pour aider les petites entreprises dans le contexte de la pandémie de coronavirus. Mais ce programme de financement, à hauteur de 349 millions de dollars (490 millions de dollars canadiens), a rencontré des problèmes de déploiement.

Les Lakers, l’une des franchises les plus rentables de la NBA valorisée par le magazine Forbes à 4,4 milliards de dollars (6,2 milliards de dollars canadiens), figuraient parmi les sociétés et les organisations à but non lucratif qui ont obtenu des prêts lors de la première série de distributions, contrairement à des centaines de milliers de petites entreprises pour lesquelles la loi a été précisément créée.

La loi CARES fait partie d’un plan d’aide fédéral de 2200 milliards de dollars (3089 milliards de dollars canadiens) visant à aider ces entreprises à couvrir les salaires, les loyers et autres dépenses, alors qu’elles sont tenues de fermer leurs portes afin d’éviter la propagation de la COVID-19.  

Les Lakers, qui génèrent 434 millions de dollars (609 millions de dollars canadiens) de revenus annuels selon Forbes, peuvent bénéficier de prêts de la part de la NBA, qui a élargi récemment sa ligne de crédit à plus d’un milliard de dollars (1,4 milliard de dollars canadiens).