(New York) La NBA et la WNBA vont commercialiser des masques en tissu à l’effigie des équipes de leurs ligues pour prévenir du coronavirus, a annoncé vendredi l’instance, précisant que les recettes permettront de lutter contre la faim.

Agence France-Presse

« En tant que communauté mondiale, nous pouvons tous jouer un rôle dans la réduction de l’impact de la pandémie de coronavirus en suivant la recommandation du Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC) de couvrir notre nez et notre bouche en public », a déclaré Kathy Behrens, directrice de la responsabilité sociale au sein de la NBA.

PHOTO MICHAEL M. SANTIAGO, AP

L’idée de la NBA imite ce que des particuliers ont déjà commencé à faire, comme Joan Doyle, de Mount Lebanon, en Pennsylvanie. On la voit le 14 avril 2020 coupant du tissu portant l’emblème des Steelers de Pittsburgh pour en faire des masques qu’elle donne aux premiers répondants.

« Grâce à cette nouvelle offre de produits, les fans de la NBA et de la WNBA peuvent adhérer à ces directives tout en se joignant aux efforts de la ligue pour aider ceux qui ont été directement touchés par COVID-19 », a-t-elle ajouté.

Les masques aux effigies des 30 concessions de la NBA et des 12 concessions de la WNBA sont produits par le fabricant de maillots Fanatics et sont disponibles sur les plateformes NBAStore.com et WNBAStore.com.  

PHOTO JON NAZCA, REUTERS

Cet espagnol porte un masque fait avec un t-shirt sur lequel était cousu l’emblème de son équipe de soccer préférée. La photo a été prise à Ronda, en Espagne, le 13 avril.

Le produit des ventes sera versé aux organismes caritatifs Feeding America, aux États-Unis, et Second Harvest, au Canada. Second Harvest est connu ici sous le nom Moisson-Montréal.

Les concessions qui vendent des masques par le biais de leurs propres sites de commerce électronique feront également un don aux associations caritatives pour soutenir les banques alimentaires de leurs villes respectives.