(Pékin) Le joueur de basketball Jeremy Lin, premier Américain d’origine asiatique à avoir remporté un titre NBA l’an passé avec Toronto, a promis lundi jusqu’à 1 million de dollars américains (1,4 million de dollars canadiens) pour lutter contre la pandémie de coronavirus.

Agence France-Presse

Le joueur de 31 ans, dont la notoriété a explosé en 2012 avec une série de performances folles avec les Knicks restée comme la « Linsanity », a expliqué sur Instagram qu’il ferait un don de 500 000 dollars à la banque alimentaire Feeding America et l’ONG Direct Relief et doublerait chaque dollar versé via son initiative, jusqu’à hauteur de 500 000 dollars supplémentaires.

PHOTO D’ARCHIVES DAN HAMILTON, USA TODAY SPORTS

Jeremy Lin (17), premier Américain d’origine asiatique à avoir remporté un titre NBA l’an passé avec Toronto.

Dans ce combat des « ténèbres contre la lumière », « une façon simple d’être du côté de la lumière est de soutenir les organisations qui accomplissent un travail crucial pendant la crise », écrit Lin sur le site The Players’ Tribune.

Désormais joueur des Beijing Ducks, au sein du championnat chinois CBA, dont la saison est suspendue depuis le 1er février, Lin avait accusé Trump de stigmatisation raciste pour son emploi du terme « virus chinois » il y a plusieurs semaines.

« Vous savez, toute ma vie, j’ai été traité d’une certaine manière parce que je suis Asiatique », ajoute Lin lundi, mentionnant certains des stéréotypes auxquels il a été confronté.

« Au plus fort de la “Linsanity”, j’étais encore la cible de nombreuses blagues sur les Asiatiques », souligne le meneur passé par Golden State, appelant les gens à unir leurs forces.

« Cela va prendre du temps pour nous remettre de cela […]. Mais pendant ce temps, il y aura tant d’occasions de choisir d’être du côté de la lumière », plaide Lin.