(Los Angeles) La NBA a demandé à ses équipes de se préparer à l’éventualité de disputer des matchs à huis clos, compte tenu de l’évolution de l’épidémie de nouveau coronavirus en pleine propagation aux États-Unis, selon ESPN, une alternative jugée toutefois « impossible » par LeBron James.

Agence France-Presse

Alors que les ligues professionnelles élaborent divers plans d’urgence face au coronarovirus, la NBA a envoyé vendredi à ses 30 équipes un mémo, dont a obtenu copie ESPN, leur disant de commencer à « développer » des plans sur la façon d’organiser des rencontres avec uniquement « du personnel essentiel » à leur tenue. Ces huis clos se dérouleraient même sans journalistes.

Dans ce mémo, il est ajouté que les franchises doivent se préparer à la possibilité de devoir prendre la température des joueurs, du personnel des équipes, des arbitres et de toute autre personne devant être présente aux matchs.

Pour LeBron James, disputer des rencontres sans public est tout simplement « impossible ». « Si je vais sur le parquet et qu’il n’y pas de pas de spectateurs, je ne joue pas », a poursuivi la superstar des Los Angeles Lakers après la victoire des siens lors du match au sommet contre les Bucks de Milwaukee (113-103).

PHOTO GARY A. VASQUEZ, USA TODAY SPORTS

LeBron James

« Je n’ai jamais disputé de match sans spectateurs. Et ce, depuis que j’ai commencé [le basket]. Ce n’est pas l’Europe », a ajouté James, en insistant sur le fait qu’il jouait « pour ses coéquipiers » mais aussi « pour le public ».  

Plus tôt cette semaine, la NBA a envoyé un premier mémo lié au coronarovirus, dans lequel elle recommandait aux joueurs de faire des poings à poings plutôt que des « high-fives » avec les fans et d’éviter de prendre des stylos, des ballons et des chandails des fans pour les signer.