(Detroit) Pascal Siakam a récolté 26 points et les Raptors de Toronto ont battu les Pistons de Detroit 112-99, mercredi.

La Presse canadienne

Le gain a toutefois été assombri par les blessures subies par Marc Gasol et Norman Powell.

« C’est une victoire qui a coûté cher », a dit l’entraîneur des Raptors, Nick Nurse.

Gasol a subi une élongation à l’arrière de la cuisse gauche au premier quart. Il a quitté avec 4 : 15 à disputer à l’engagement, ne revenant pas dans le match.

La soirée de Powell a pris fin avec 3 : 17 à écouler à la rencontre. Il s’est blessé à l’épaule gauche lorsque heurté par Blake Griffin, qui tentait une manœuvre en défense.

« Nous n’en savons pas beaucoup, a dit Nurse. Il faut que les deux soient examinés jeudi. »

Powell amenait de grandes contributions ces derniers temps. À ses trois matchs précédents, il a inscrit 22, 25 et 26 points.

Siakam a ajouté quatre blocs, tandis que Serge Ibaka a obtenu 25 points et 13 rebonds.

Kyle Lowry a signé un triplé des deux chiffres avec 20 points, 10 rebonds et 10 passes.

OG Anunoby a aussi connu un fort match, inscrivant 19 points et huit rebonds. Curieusement, il a été laissé complètement seul dans les premiers instants du match, y allant d’un dunk facile.

Le premier quart a été serré. Il a fallu un tir de trois points de Siakam au dernier moment pour que Toronto en sorte aux commandes, 30-29.

Les Raptors ont pris le contrôle avec une rafale de trois points en fin de première demie. Siakam, Powell, Anunoby et Lowry ont fait mouche de loin en moins de trois minutes, donnant une avance de 62-55 aux visiteurs.

Tard au troisième quart, le coussin a doublé grâce au puissant dunk d’Ibaka.

Fred VanVleet ratait un cinquième match de suite, blessé au genou droit.

Victorieux à leurs trois derniers matchs, les Raptors vont rejouer vendredi à la maison, face aux Wizards de Washington.

Andre Drummond a cumulé 22 points pour les Pistons, qui ont perdu leurs trois derniers matchs à domicile.

« Vous ne voulez jamais donner autant de points, mais j’ai aimé notre début de match, a dit l’entraîneur des Pistons, Dwane Casey. J’ai aimé le niveau d’effort et le fait que nous avons été combatifs. Il y a des points à retenir qui peuvent nous aider à l’avenir. Les Raptors sont quand même l’un des meilleurs clubs de la ligue. »