(Dallas) Il n’allait pas s’arrêter là : Luka Doncic, auteur lors du revers de Dallas contre Sacramento (110-106) de son 19e match d’affilée à au moins 20 points, 5 rebonds et 5 passes décisives, a établi dimanche un nouveau record NBA après avoir égalé Michael Jordan.

Agence France-Presse

Contre les Kings, le meneur a réussi son exploit à la fin du troisième quart-temps, après une première période en dedans où il s’est surtout fait remarquer par une faute technique récoltée après s’être plaint d’une faute non sifflée auprès des arbitres.  

Il s’est ensuite débarrassé de sa nervosité pour sonner la révolte des Mavs, qui ont accusé jusqu’à 20 points de retard et ont échoué à 4 longueurs, après que le prodige slovène a manqué la balle d’égalisation sur un tir a mi-distance où là aussi, il aurait pu bénéficier d’une faute.

Au final, Doncic a fini le match avec 27 points, 8 passes et 7 rebonds.

La veille, contre New Orleans, il avait égalé contre ce record de « 20-5-5 » établi par la légende Jordan en 1989 et prévalant en NBA depuis que celle-ci a fusionné avec l’ABA en 1976.

En à peine plus d’un an de présence dans la Ligue, le numéro 77 des Mavericks est déjà dans les tablettes des livres d’histoire.

Outre ce record, Doncic s’est déjà approprié celui du plus grand nombre de triples-doubles réussis par un joueur de moins de 21 ans. Avant de fêter son anniversaire le 28 février, il en est à quinze, soit bien plus que Magic Johnson et LeBron James, qui n’en avaient réussi « que » sept et cinq avant leur majorité.

Désigné meilleur débutant de la saison passée, il rivalise à présent avec les très grandes stars du jeu telles que LeBron James, Giannis Antetokounmpo, Anthony Davis ou encore James Harden, tous candidats au titre de MVP.