(Toronto) Les Raptors de Toronto fêtaient encore à Las Vegas leur conquête du trophée Larry O’Brien lorsque la NBA s’est préparée à une nouvelle saison avec une transaction majeure qui a envoyé Anthony Davis aux Lakers de Los Angeles, samedi.

Ian Harrison
Associated Press

Ça remet les choses en perspective. La bonne nouvelle, c’est que l’entraîneur-chef des Raptors, Nick Nurse, l’avait déjà fait.

De retour à Toronto dimanche, à l’aube du défilé qui célébrera son équipe, Nurse a déclaré que le directeur général des Raptors, Bobby Webster, et lui avaient déjà discuté d’un avenir dans lequel ils devront répondre à des questions difficiles.

« Bobby et moi avons déjà eu deux rencontres depuis notre titre, a fait savoir Nurse. Nous devons nous mettre au travail. J’ai rencontré quelques joueurs aujourd’hui. Nous n’avons aucun autre choix que de s’y affairer. Je dis souvent qu’il faut toujours rester affamé. Nous devons penser aux joueurs que nous voulons ramener. »

PHOTO FRANK GUNN, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Kawhi Leonard (2)

Aucun joueur n’est plus important aux succès des Raptors que Kawhi Leonard, le joueur le plus utile de la finale. Ce dernier devrait se prévaloir de la clause échappatoire de son contrat et devenir joueur autonome.

« Nous voulons assurément qu’il revienne », a indiqué l’ailier Pascal Siakam.

Le pivot Marc Gasol a ajouté que le jeu élite de Leonard en attaque et en défensive fait de lui une denrée rare.

« Je ne crois pas qu’il y ait un autre joueur de son calibre en ce moment dans la NBA, a insisté Gasol. Il est seul sur son piédestal. »

Avec un statut semblable, le coéquipier de longue date de Leonard Danny Green a dit que la décision de son ami allait créer une onde de choc dans la NBA.

« Ne soyons pas stupides, sa décision affecte la décision de plusieurs autres joueurs, a exprimé Green. Il peut complètement changer une organisation. »

Le président des Raptors, Masai Ujiri, est lui aussi impliqué dans plusieurs rumeurs le liant avec les Wizards de Washington. Ujiri, qui n’était pas disponible dimanche, devrait parler lundi, lors du défilé.

Même après une année ensemble, Nurse a déclaré qu’il n’avait aucune idée de la direction que prendra Leonard.

« Je n’en sais rien, a-t-il affirmé. Je sais seulement qu’il devra prendre une décision sous peu. Il a connu une bonne saison et les gens l’aiment ici. Nous pouvons lui offrir un bon contrat. »

PHOTO CHRIS YOUNG, LA PRESSE CANADIENNE

Marc Gasol

Gasol peut lui aussi échapper à sa dernière année de contrat alors que Green, qui sera joueur autonome, espère être de retour avec les Raptors.

Nurse a souligné que Gasol, acquis des Grizzlies de Memphis à la date limite des échanges, avait changé la vision des Raptors en tant qu’aspirants au titre.

« Après l’avoir fait jouer quelques parties, nous nous disions qu’il était bon, intelligent et qu’il pouvait passer le ballon, a mentionné Nurse. Tout le monde se disait que l’équipe était meilleure et qu’elle pouvait être très bonne. C’est une importante façon de contribuer dans une équipe. »

Gasol a soutenu qu’il était trop occupé à célébrer pour penser à son avenir, mais il comprend qu’il ne sera probablement pas la priorité des Raptors.

« Je suis convaincu que l’organisation à d’autres priorités », a-t-il lancé.

Avant de pouvoir s’entendre avec Leonard, Gasol ou n’importe quel autre joueur, les Raptors doivent prendre du temps pour le repêchage de la NBA, qui se déroulera jeudi. La formation de Toronto n’a actuellement qu’un seul choix, le 59e au total. Les Raptors n’avaient aucun choix l’an dernier.

Nurse a aussi dit qu’il était sur le point de devenir l’entraîneur-chef de l’équipe nationale canadienne, un poste qu’il devrait occuper pour la Coupe du monde de basketball, qui aura lieu cette année en Chine, et les Jeux olympiques de Tokyo, qui se tiendront l’an prochain.

« C’est sur le point d’être confirmé, a informé Nurse. J’ai hâte d’occuper cet emploi. »

Nurse, qui a passé une décennie comme entraîneur dans la Ligue de basketball britannique, était entraîneur adjoint pour la Grande-Bretagne de 2009 à 2012. Il faisait d’ailleurs partie du personnel lors des Jeux de Londres, en 2012.