Source ID:; App Source:

Finale de la NBA: le choc des titans

LeBron James, du Heat de Miami, et Tim... (Photos AP et Reuters)

Agrandir

LeBron James, du Heat de Miami, et Tim Duncan, des Spurs de San Antonio.

Photos AP et Reuters

La finale de la NBA opposant le Heat de Miami aux Spurs de San Antonio commence ce soir en Floride. L'équipe de LeBron James est en quête d'un deuxième titre consécutif, alors que la formation texane vise un cinquième championnat en 15 ans. Analyse d'un duel fort attendu.

Le parcours

Alors que le Heat a eu besoin de sept matchs pour vaincre les Pacers de l'Indiana en finale de conférence, les Spurs ont pu se reposer après s'être débarrassés des Grizzlies de Memphis en quatre rencontres. Cela pourrait être déterminant, car deux des plus importants joueurs de San Antonio, Tim Duncan et Manu Ginobili, ont respectivement 37 et 35 ans. En contrepartie, les Spurs n'ont pas joué depuis le 27 mai, alors il est aussi possible qu'ils soient un peu rouillés à leur retour sur le terrain. Avant les finales de conférence, Miami n'avait perdu qu'une seule fois, alors que San Antonio ne s'est incliné qu'à deux reprises depuis le début des séries. À ce stade-ci de la saison, il y a des joueurs amochés des deux côtés, mais la bonne nouvelle est qu'ils sont tous en mesure de jouer.

Chris Bosh, Dwyane Wade et LeBron James.... (Photo Hans Deryk, Reuters) - image 2.0

Agrandir

Chris Bosh, Dwyane Wade et LeBron James.

Photo Hans Deryk, Reuters

Le Big Three du Heat

À Miami, tout commence par LeBron James. Il est la principale menace à l'attaque et le meilleur défenseur de l'équipe. Le récipiendaire du titre de joueur de l'année peut marquer de partout sur le terrain, repère généralement le coéquipier laissé seul et fait prendre des fautes à ses adversaires. Même s'il n'a pas le ballon, il doit constamment être surveillé de près. Cela permet normalement à Dwyane Wade et Chris Bosh de réussir des paniers faciles, mais ceux-ci sont inconstants depuis le début des éliminatoires. Wade est embêté par une blessure à un genou et Bosh se contente de tirs de l'extérieur. Ils devront assurément mieux épauler James contre les Spurs, car malgré tout son talent, il ne peut les vaincre seul.

Tim Duncan, Manu Ginobili et Tony Parker.... (Photo Mark J. Terrill, AP) - image 3.0

Agrandir

Tim Duncan, Manu Ginobili et Tony Parker.

Photo Mark J. Terrill, AP

Le Big Three des Spurs

Au cours des dernières années, Tony Parker est devenu le véritable leader des Spurs. Le meneur de jeu français a grandement amélioré son tir et reste l'un des meilleurs pour se faufiler jusqu'au panier. Sa vision du jeu est excellente et il semble en tout temps savoir où Tim Duncan et Manu Ginobili se trouvent. Ceux-ci devront réussir leurs tirs si San Antonio espère remporter le titre. Duncan a retrouvé sa précision contre les Grizzlies, mais le taux de réussite de Ginobili reste sous les 40% durant les séries. Contre les Pacers, LeBron James a attaqué quelques fois le panier par le bas de la clé. Il testera certainement Duncan afin de vérifier si le vétéran peut encore protéger son territoire. Un affrontement à surveiller.

Chris Andersen... (Photo Joe Skipper, Reuters) - image 4.0

Agrandir

Chris Andersen

Photo Joe Skipper, Reuters

Les joueurs de soutien

Contre toute attente, ce ne sont pas les trois points de Ray Allen et de Shane Battier qui ont contribué à la victoire de Miami contre Indiana, mais plutôt l'incroyable efficacité de Chris Andersen, Udonis Haslem et Norris Cole. Ils n'ont pas pris beaucoup de tirs, mais ils les ont presque tous réussis, et ce, au bon moment. Reste que le Heat aura besoin de ses tireurs d'élite, car ceux des Spurs seront au rendez-vous. Danny Green, Matt Bonner, Gary Neal et Kawhi Leonard peuvent tous enchaîner les tirs de longue distance. Ce dernier sera aussi appelé à surveiller LeBron James - une tâche ardue pour un joueur de deuxième année. Finalement, le centre des Spurs Tiago Splitter aura l'occasion d'exploiter ses opposants, beaucoup moins costauds. S'il en profite, San Antonio sera grandement avantagé.

Gregg Popovich... (Photo Mike Stone, Reuters) - image 5.0

Agrandir

Gregg Popovich

Photo Mike Stone, Reuters

Prédiction

Même si on se doute depuis un moment que ces deux clubs s'affronteraient en finale, il n'est pas plus facile de déterminer qui triomphera. N'importe quelle équipe qui compte sur les services de LeBron James aurait une chance de gagner. Encore plus lorsque Dwyane Wade, Chris Bosh et une armée de tireurs de trois points sont aussi du groupe. À l'opposé, on trouve un parfait mélange d'expérience et de jeunesse dirigé par l'un des plus brillants entraîneurs de l'histoire, Gregg Popovich. La différence pourrait être la motivation. James veut assurément solidifier son statut de meilleur joueur au monde, mais il s'agit probablement de la dernière chance pour Duncan, Ginobili et Parker de soulever le trophée Larry O'Brien ensemble. Et ils vont tout faire pour ne pas rater une telle occasion.

PRÉDICTION: SPURS EN 7

> Faites vos prédictions sur le blogue de basketball de Pascal LeBlanc




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer