Ty Wigginton a frappé la longue balle et a ainsi produit quatre points, et les Orioles de Baltimore ont mis un terme à une série de neuf revers en défaisant les Athletics d'Oakland 8-3, dimanche, pour saboter le premier départ de Brett Anderson depuis la signature de son nouveau contrat.

ASSOCIATED PRESS

Les Orioles ont ainsi évité le premier balayage d'une série de quatre rencontres à Oakland depuis celui de la série du 23 au 26 août 2004, malmenant Anderson (1-1) deux jours seulement après qu'il eut signé une entente de quatre saisons d'une valeur de 12,5 millions $US.

Brian Matusz (2-0), un gaucher qui dispose d'une excellente balle rapide, a retiré huit frappeurs au bâton, même s'il a alloué huit coups sûrs et un but sur balles en six manches et un tiers de travail.

Les Orioles (2-11) avaient encaissé neuf défaites de suite, et leur dernier gain remontait au 8 avril face aux Rays de Tampa Bay. Il s'agissait alors de leur pire séquence en début de saison depuis leur fiche de 0-21 en 1988.

Nick Markakis a réussi un simple d'un point qui portait la marque à 3-0 pour les Orioles, Lou Montanez a enchaîné avec un simple d'un point en quatrième et Nolan Reimould a bouclé cette poussée offensive avec un double de deux points lors de la manche suivante.

Wigginton a bouclé le score avec un circuit de deux points aux dépens de Chad Gaudin, après deux retraits en neuvième manche.