(Toronto) Daulton Varsho s’est amené au bâton à trois reprises alors que les coussins étaient tous occupés.

Même s’il n’a réussi qu’un seul coup sûr en pareille situation, c’est tout ce dont les Blue Jays de Toronto ont eu besoin, dimanche.

Le grand chelem de Varsho en cinquième manche a aidé les Blue Jays de Toronto à défaire les Guardians de Cleveland 7-6, au Rogers Centre.

Il s’agissait du deuxième grand chelem de Varsho cette saison et de son 11circuit de la campagne, un sommet au sein des Blue Jays (35-36).

« C’est ce genre de moment au cours duquel tu réussis à produire quelque chose et parfois non. Quand tu le réussis, tu te sens très bien », a expliqué Varsho.

Ernie Clement a cogné un circuit de deux points en deuxième manche pour donner une avance hâtive aux Blue Jays. Addison Barger a produit un point grâce à un simple en cinquième.

« Nous pouvons frapper la longue balle, mais nous pouvons aussi jouer du baseball plus méthodique par moment, a indiqué Varsho. Je pense que ça nous aide à gagner beaucoup de matchs. »

Jose Berrios (6-5) a alloué quatre points et huit coups sûrs en six manches au monticule. Les releveurs Chad Green, Brendon Little et Yimi Garcia ont suivi, alors que Garcia a accordé deux points, mais Nate Pearson a fermé les livres pour enregistrer un deuxième sauvetage cette saison.

« Je dois continuer à aller sur le terrain, compétitionner et faire ce que je fais de mieux. Et je l’ai fait, a noté Berrios. Ils ont marqué quatre points contre moi, mais j’ai tout de même réussi de bons lancers pour donner la chance à mon équipe de gagner. »

Daniel Schneemann et Brayan Rocchio ont tous les deux claqué une longue balle de deux points pour les Guardians (44-25). Steven Kwan a réussi un simple d’un point et Tyler Freeman en a également produit un.

Ben Lively (6-3) a permis quatre points, six coups sûrs et trois buts sur balles en quatre manches de travail. Nick Sandlin, Scott Barlow, Cade Smith, Sam Hentges, Pedro Avila et Hunter Gaddis se sont amenés en relève pour les Guardians.

La première manche des Blue Jays laissait entrevoir de grandes choses alors qu’ils ont rempli les sentiers sans qu’il y ait un retrait, à la suite d’un simple de Spencer Horwitz, un but sur balles de Davis Schneider et un coup sûr de Vladimir Guerrero fils.

Lively a cependant retiré Varsho, George Springer et Alejandro Kirk pour freiner la menace.

« Ça va arriver, a laissé tomber le gérant des Blue Jays, John Schneider. Parfois, tu marques un point et parfois non. J’ai aimé la façon dont nous sommes revenus après la première manche. »

Clement a rattrapé l’occasion ratée de sa troupe lors de la deuxième manche.

Il a catapulté un lancer de Lively loin dans la gauche pour son troisième circuit de la campagne. Barger l’a précédé au marbre.

Kwan a réduit l’écart à la suite d’un simple en cinquième manche, poussant Schneemann au marbre pour les Guardians. Rocchio a ensuite touché la plaque pour niveler le pointage même si Freeman s’est compromis dans un double jeu.

Le grand chelem de Varsho a redonné l’avance aux Torontois, en fin de cinquième manche. Horwitz, Schneider et Guerrero ont croisé le marbre avant lui.

Après que Springer et Kirk eurent soutiré un but sur balles, Barger a claqué un simple au champ centre pour produire le septième point des Blue Jays.

Schneemann a remis les Guardians dans le match grâce à un circuit de deux points en sixième manche, avant que Rocchio réduise l’écart à 7-6 à la suite d’une longue balle de deux points, en neuvième.