(New York) Le commissaire du Baseball majeur, Rob Manfred, a affirmé que les Rays de Tampa Bay et les Athletics d’Oakland doivent obtenir rapidement de nouveaux stades. Sinon, Manfred a laissé planer qu’une relocalisation était une forte possibilité pour ces deux équipes.

Publié le 16 juin
Ronald Blum Associated Press

« Il y a urgence dans le cas de Tampa », a déclaré Manfred jeudi, lors d’une conférence de presse tenue après une réunion des propriétaires d’équipes de la MLB.

« Il doit y avoir une solution dans la région de la baie de Tampa pour les Rays. »

Le bail des Rays au Tropicana Field de St. Petersburg, où l’équipe joue depuis sa première saison, en 1998, vient à échéance après la saison 2027. Les Rays ont indiqué en janvier que la MLB avait rejeté leur plan de saison partagée entre la Floride et Montréal.

« C’est clair que la fin de ce bail est une date butoir ferme, mais vous devez aussi tenir compte du temps de construction d’un stade, a déclaré Manfred. Nous arrivons donc au point où peu importe l’endroit dans la région qui serait intéressé à tenir 162 matchs, ils doivent contacter le club. Je sais que les Rays sont anxieux de régler ce dossier. Cette potentielle ville d’accueil doit donc voir si une entente peut être conclue (avec l’équipe). »

Quand il a été questionné au sujet d’une éventuelle relocalisation, Manfred a répondu : « Présentement, toute mon attention est tournée vers Tampa », en insistant sur « présentement ». Il a plus tard ajouté qu’il faisait référence à la région, pas nécessairement ce côté de la baie.

« Je pense qu’un grand homme a déjà dit que toute bonne chose a une fin. Mais pour l’instant, notre attention est portée sur Tampa. »

Les Athletics jouent au Colisée d’Oakland depuis 1968 et leur bail vient à échéance après la saison 2024. Les A’s ont proposé un nouveau stade au terminal portuaire Howard et travaillent de concert avec la mairesse Libby Schaaf afin d’obtenir les appuis nécessaires.

« Ça bouge beaucoup à Oakland. Le volet politique a énormément avancé, a noté Manfred. J’ai rencontré la mairesse Schaaf la semaine dernière. Elle a fait du bon travail pour faire progresser ce dossier. Comme vous le savez, la politique californienne a ses particularités bien à elle. Il y a du travail à faire du côté d’Oakland.

« Je pense que les A’s ont prudemment exploré leurs options du côté de Las Vegas. Nous aimons le marché de Las Vegas. Encore une fois, c’est la même situation qu’à Tampa. Nous avons besoin d’une solution dans ces deux marchés et le temps est venu de trouver ces solutions. »

Avant les matchs de jeudi, les A’s ont attiré en moyenne 8283 partisans par rencontre, le plus bas total des Majeures. Les Rays pointent au 25e rang sur 30 avec une moyenne de 13 740 spectateurs, devant Miami, Cleveland, Pittsburgh et Oakland.