(Toronto) Vladimir Guerrero fils, Teoscar Hernandez, George Springer, Bo Bichette et Danny Jansen ont frappé la longue balle pour établir un record d’équipe pour le nombre de circuits en une saison lors d’une victoire de 10-1 des Blue Jays de Toronto contre les modestes Orioles de Baltimore, samedi.

La Presse Canadienne

Cette victoire permet aux Jays de garder l’espoir de participer aux éliminatoires à la veille de la dernière journée de la saison régulière.

Le partant recrue Alek Manoah a réalisé 10 retraits au bâton alors que l’attaque des Jays l’a appuyé avec 14 coups sûrs, dont cinq circuits.

« Le niveau de confiance avec lequel nous jouons en ce moment est incroyable, tout fonctionne, notre enclos des releveurs, nos partants, à l’attaque, de haut en bas », a déclaré le partant des Blue Jays.

« Nous aimons juste jouer les uns avec les autres, et nous ne voulons pas arrêter de jouer les uns avec les autres, alors on sort et on donne tout », a ajouté Manoah.

Les Blue Jays ont réussi 258 circuits cette saison, un sommet dans le Baseball majeur. Le record précédent du club était de 257 circuits en 2010.

Une victoire de Toronto combiné à une défaite des Yankees de New York ou des Red Sox de Boston dimanche signifierait que les Blue Jays participeraient à un match de bris d’égalité pour être parmi les équipes repêchées de la Ligue américaine.

Les Blue Jays (90-71) entameront la dernière journée de la saison régulière un match derrière les Yankees (91-70) et les Red Sox (91-70).

Les Yankees de New York ont été lessivés 12-3 à domicile contre les Rays de Tampa Bay, tandis que les Red Sox ont défait les Nationals de Washington 5-3 sur la route. Les Mariners de Seattle (90-71) sont également en vie avec une fiche identique à celle des Jays.

Il y a la possibilité d’une égalité à trois ou même à quatre pour les deux places restantes disponibles pour participer aux séries. Dans les deux cas, deux matchs de bris d’égalité seraient nécessaires.

En cas d’égalité à trois, le club avec le meilleur bilan contre les deux équipes restantes serait désigné comme l’équipe A. Par conséquent, les deux autres équipes s’affronteraient lundi, le vainqueur se qualifiant pour un match de bris d’égalité mercredi. Le perdant jouerait contre l’équipe A mardi.

S’il y a une égalité à quatre, il y aurait deux matchs de bris d’égalité lundi, les gagnants se qualifiant pour le match décisif mardi.

Avec les Yankees de New York qui ont été lessivés 12-3 à domicile contre les Rays de Tampa Bay, les Blue Jays (90-71) se sont hissés à un match des New-Yorkais dans la course pour le deuxième rang des équipes repêchées de la Ligue américaine.

Les Blue Jays et les Yankees (91-70) pourraient se retrouver à égalité avec les Red Sox de Boston (90-70) et les Mariners de Seattle (89-71) à la fin de la saison régulière. Cela signifierait qu’il y aurait deux matchs de bris d’égalité lundi et les vainqueurs joueraient un match ultime, mardi.

Les Red Sox et les Mariners sont également à l’horaire samedi.

Les Blue Jays avaient une avance de 6-1 après deux manches devant 29 916 personnes au Rogers Centre.

Guerrero a expédié la balle à l’autre bout du stade près du restaurant du troisième balcon dans le champ gauche à la première manche. Son 47e de l’année a égalé le record de circuits en une saison par un joueur de 22 ans ou moins, établi par le grand Eddie Mathews en 1953.

Hernandez a suivi avec son 32e circuit, une frappe en solo, deux frappeurs après Guerrero.

En deuxième manche, un simple de Santiago Espinal et un double de Jansen ont placé des coureurs aux deuxième et troisième coussins. Springer a ensuite vidé les buts avec son 20e circuit.

Lourdes Gurriel fils a marqué sur un double d’Espinal à la troisième manche. Springer a amorcé la cinquième manche avec son 20e circuit au champ gauche, et Jansen, avec son 11e, a établi le record de l’équipe avec une frappe de deux points dans la même manche.

Manoah (9-2) n’a accordé qu’un coup sûr et un but sur balles en sept manches et 89 lancers et a remporté son quatrième départ d’affilée pour offrir aux Blue Jays la meilleure fiche (21-9) de la Ligue américaine depuis le début du mois de septembre.

« Pour obtenir 90 victoires en jouant dans la section Est de la Ligue américaine en jouant sur la route jusqu’en août, et maintenant nous en sommes au match 162, je suis tellement fier de ces gars-là », a déclaré le gérant de Toronto Charlie Montoyo.

« Nous aurions pu nous décourager lorsque nous jouions nos matchs à domicile à Dunedin avec le vent qui soufflait. Nous aurions pu arrêter lorsque nous avons déménagé à Buffalo. Mais personne ne s’est plaint parce qu’ils aiment jouer à ce jeu. Nous méritons d’être dans cette situation parce que nous n’avons jamais abandonné », a fait remarquer Montoyo en précisant que l’équipe est « encore jeune ».

Les Orioles ont marqué leur seul point en deuxième manche. Trey Mancini a frappé un double, s’est rendu au troisième coussin à la suite d’un ballon-sacrifice de Kelvin Gutierrez et a marqué sur un retrait à l’avant-champ de Ryan McKenna.

Les Orioles (52-109) termineront avec la pire fiche de la Ligue américaine en 2021 et le deuxième plus grand nombre de défaites de l’histoire de l’équipe derrière les 115 qu’ils ont subies en 2018.