(Baltimore) Cedric Mullins et Ryan McKenna ont claqué un circuit et les Orioles de Baltimore ont doublé les Blue Jays de Toronto 6-3, vendredi soir.

Todd Karpovich La Presse Canadienne

Anthony Santander a aussi cogné une longue balle de trois points, en septième manche contre Julian Merryweather (0-1), aidant les Orioles à stopper à huit la séquence de victoires des Blue Jays.

Les Orioles ont déjà gagné cinq parties en septembre, soit une de plus que pendant tout le mois d’août.

« Depuis les deux dernières semaines, nous jouons du meilleur baseball, nous sommes agressifs et nous sommes compétitifs, a déclaré Santander. Nous envisageons de terminer la saison en force. »

Ce fut une soirée difficile pour le partant des Blue Jays, Robbie Ray. Le gaucher a même eu une altercation avec le gérant des Orioles, Brandon Hyde, en deuxième manche.

Hyde a crié pendant une présence au bâton de Richie Martin. Après que Martin eut été retiré sur des prises, Ray a fait un signe à Hyde de quitter l’abri, mais la situation ne s’est pas envenimée plus que ça.

« Je ne vais pas perdre mon temps avec quelqu’un qui ne s’avance pas dans le rectangle des frappeurs, a dit Ray. Je n’ai pas tout le temps au monde. »

Hyde était repentant après la partie et il s’est excusé auprès de Ray et des Blue Jays.

« J’aurais souhaité gérer la situation différemment », a-t-il mentionné.

Ray, qui vient d’être nommé le joueur de la semaine dans l’Américaine, a alloué trois points et huit coups sûrs en quatre manches et un tiers au monticule. Il s’agissait de son plus court départ depuis le 18 juin, aussi contre les Orioles.

« Je me sentais très bien avant le début du match, a affirmé Ray. La balle sortait très bien de ma main. Ils se sont bien battus. »

En sixième manche, le releveur Fernando Abad est entré en contact avec le joueur des Blue Jays Lourdes Gurriel fils, qui s’apprêtait à croiser le marbre pour réduire l’avance des Orioles à 3-2. Marcus Semien a suivi avec un double qui a nivelé le pointage.

« Je regardais la balle alors je n’ai pas vu Lourdes au sol, a expliqué le gérant des Blue Jays, Charlie Montoyo. Je n’ai pas vu ce qui s’est passé. »

Conner Greene (1-0) a signé une première victoire en carrière grâce à son travail pendant une manche et deux tiers. Cole Sulser a quant à lui enregistré un septième sauvetage cette saison.

Ryan McKenna a également frappé un circuit pour la formation de Baltimore. Austin Hays a réussi un triple, portant à 16 sa série de matchs avec au moins un coup sûr, ce qui constitue un sommet personnel.

Mullins a cogné son huitième circuit comme premier frappeur cette saison, ce qui le place au deuxième rang de l’histoire de l’équipe lors d’une même année. Brady Anderson en avait claqué 12 en 1996.

Le lanceur recrue Chris Ellis a effectué un quatrième départ pour les Orioles et il a une fois de plus été efficace. Il a permis un point et cinq coups sûrs en cinq manches.

« Nous avons fait plusieurs très bonnes choses. C’était une belle victoire », a conclu Hyde.