(New York) Vladimir Guerrero fils a frappé son 40e circuit de la saison, tandis que Marcus Semien a frappé deux longues balles pour les Blue Jays de Toronto, qui ont éclipsé les Yankees de New York 8-0 dans le premier match d’une importante série de quatre.

Larry Fleisher Associated Press

Hyun Jin Ryu (13-8) a lancé six manches efficaces pour les Blue Jays, qui ont signé une cinquième victoire d’affilée et une huitième en neuf sorties.

Les Jays ont une fiche de 5-2 dans le Bronx cette saison.

Guerrero a atteint le plateau des 40 circuits sur le 13e lancer de Jameson Taillon (8-6). Le cogneur de puissance et son père, membre du Temple de la renommée, sont le deuxième duo père-fils à connaître des saisons de 40 circuits, après Cecil et Prince Fielder. Guerrero a terminé avec trois coups sûrs pour porter sa séquence de matchs avec au moins un coup sûr à 15, sa plus longue en carrière.

Guerrero père a frappé 449 circuits en 16 saisons, dont 44, son plus haut total, avec les Expos de Montréal en 2000.

« J’ai des billets dans la première rangée pour voir cette saison se dérouler, a déclaré le gérant des Jays, Charlie Montoyo, coéquipier de Guerrero père au niveau AA en 1996. Ce qu’il a accompli n’est pas facile à réaliser. Il va devenir l’un des meilleurs joueurs du baseball. Il l’est déjà et c’est divertissant de voir quelqu’un de si jeune être si bon au bâton. »

À 22 ans, Guerrero est aussi devenu le plus jeune joueur des Jays à atteindre le plateau des 40 circuits, bien devant Jesse Barfield, Tony Batista et Shawn Green, qui étaient âgés de 26 ans quand ils ont réussi l’exploit.

Il est par ailleurs devenu le 10e joueur de l’histoire de la MLB avec 40 circuits à 22 ans. Le dernier avait été Ronald Acuna fils, avec les Braves d’Atlanta, en 2019.

« C’est incroyable, a déclaré Semien. Je le savais dès l’entraînement au bâton que ce serait une bonne journée pour frapper au champ droit. »

Semien a frappé une claque en solo en première et le sixième grand chelem des Jays cette saison en neuvième. Il s’agissait de son cinquième grand chelem en carrière. Semien a cinq circuits à ses cinq derniers matchs. Ses 37 longues balles cette saison constituent un sommet personnel.

Teoscar Hernandez a ajouté un circuit en neuvième pour les vainqueurs.

Ryu a limité les Yankees a trois simples après avoir perdu ses deux derniers départs. Il a retiré six frappeurs au bâton, dont Joey Gallo trois fois, sans accorder de but sur balles.

Il a été remplacé après 80 lancers. Il dit avoir ressenti des raideurs à l’avant-bras droit en lançant une glissante, mais ne croyait pas que ça l’empêcherait d’effectuer son prochain départ.

« J’étais à l’aise avec tous mes lancers (lundi). En fait, c’est l’un des matchs où je me suis senti le mieux », a-t-il dit par le truchement d’un interprète.

Trevor Richards, Tim Mayza et Adam Cimber ont complété le 14e jeu blanc des Jays, le plus haut total de l’Américaine. Les lanceurs des Jays n’ont accordé que cinq coups sûrs.

Les Yankees ont perdu un troisième match consécutif et un septième à leurs neuf derniers après leur première séquence de 13 victoires depuis 1961. Ils ont commencé la journée avec un demi-match d’avance devant les Red Sox de Boston pour la première place donnant accès au match du quatrième as.

« C’est inquiétant, a admis le gérant des Yankees, Aaron Boone. Nous jouons des rencontres importantes présentement. Je veux qu’on joue

Les Yankees ont été retirés 10 fois au bâton et n’ont eu qu’une seule présence avec des coureurs en position de marquer. Ses frappeurs nos 2, 3 et 4, Gallo, Aaron Judge et Giancarlo Stanton, ont terminé la journée 0 en 11 avec sept retraits sur des prises.

Taillon a de son côté alloué trois points sur trois coups sûrs en sept manches. Il a perdu un deuxième départ consécutif après une séquence de 15 sorties sans défaite.