(Toronto) Hyun Jin Ryu espère sa performance au monticule précipitera les jours meilleurs pour les Blue Jays de Toronto.

Tim Wharnsby La Presse Canadienne

Ryu n’a donné aucun point pendant sept manches et les Blue Jays ont blanchi les Tigers de Detroit 3-0, samedi.

Les Blue Jays ont mis fin à une séquence de trois revers, mais ils n’ont gagné que deux de leurs neuf dernières sorties. La formation torontoise peut toutefois se vanter d’avoir élevé son jeu d’un cran au Rogers Centre, où elle montre un dossier de 10-3.

Ryu (12-6) a accordé cinq coups sûrs et un but sur balles. Sa victoire l’a placé sur un pied d’égalité avec Chris Bassitt, des Athletics d’Oakland, et Gerrit Cole, des Yankees de New York, au sommet de l’Américaine.

« J’ai le sentiment que le vent a tourné aujourd’hui », a fait valoir Ryu.

Alors que les Tigers (59-66) ont remporté le premier duel de la série, les Blue Jays (64-57) ne peuvent se permettre de perdre une troisième série de suite s’ils veulent rester dans la course aux séries dans l’Américaine.

« Je l’espère, a dit Marcus Semien lorsqu’il s’est fait questionner à savoir s’il partageait le même sentiment que Ryu. Tu ne peux jamais avoir les émotions trop hautes ou trop basses. Ce n’est pas la bonne façon d’aborder les choses. »

Le voltigeur des Blue Jays Randal Grichuk a claqué une longue balle de deux points en deuxième manche. Il s’agissait de son 21e circuit de la campagne.

« D’habitude, il commence lentement. Cette année, ç’a été l’inverse, a observé le gérant des Blue Jays, Charlie Montoyo. Je lui ai dit qu’il restait encore beaucoup de temps pour terminer la saison en force. »

Les Torontois ont procuré un petit coussin à leur partant quand Grichuk a catapulté le premier tir de sa présence contre Wily Peralta (3-3). Santiago Espinal l’a précédé au marbre.

Le joueur d’avant-champ des Tigers Harold Castro s’est rendu au troisième coussin à la suite d’un double après un retrait en cinquième manche et un roulant de Zack Short. Castro n’a toutefois pas croisé la plaque quand Dustin Garneau a été retiré au bâton.

Le releveur des Blue Jays Tim Mayza a affronté le minimum de frappeurs en huitième manche. Après un simple de Derek Hill, le stoppeur des Blue Jays Jordan Romano a réussi trois retraits sur des prises consécutifs pour obtenir le sauvetage.

Peralta a lancé pendant six manches, allouant six coups sûrs et un but sur balles.

Semien a ajouté un point d’assurance en huitième manche, grâce à une claque en solo dans la gauche. Il s’agissait de son 30e coup de quatre buts de la saison.

Pendant ce temps, le frappeur désigné des Tigers Miguel Cabrera devra continuer sa quête d’un 500e circuit en carrière. Le vétéran de 38 ans a été blanchi en trois apparitions au marbre.

Cabrera tente de devenir le 28e joueur de l’histoire à atteindre le plateau des 500 longues balles. Le Vénézuélien n’a pas cogné un circuit depuis le 11 août.