(New York) Deux équipes du Baseball majeur ont été en mesure de procéder à un relâchement des protocoles sanitaires en lien avec la COVID-19 après que 85 % de leurs joueurs et du personnel sur le terrain eurent reçu une deuxième dose de vaccin contre le coronavirus, portant le total de clubs dans la même situation à 14 sur 30.

Associated Press

Le Bureau du commissaire et l’Association des joueurs (MLBPA) ont déclaré vendredi que deux nouvelles équipes avaient atteint le seuil de 85 %. Ils pourront revoir leurs protocoles sanitaires à la baisse dans la prochaine semaine. Ces équipes n’ont pas été identifiées.

Ces protocoles simplifiés comprennent entre autres l’arrêt du port du masque obligatoire dans l’abri et l’enclos des releveurs, ainsi que les restrictions de déplacements lors des matchs à l’étranger.

Par ailleurs, les dirigeants des Dodgers de Los Angeles ont annoncé que le Dodger Stadium sera rouvert à pleine capacité à compter du 15 juin. Cette annonce signifie qu’au moins le tiers des 30 équipes auront ouvert leurs gradins à pleine capacité avant la pause du match des étoiles.

La MLB a précisé que 84,4 % des joueurs et membres du personnel de première ligne ont été vaccinés complètement ou en partie, une hausse de 0,5 % par rapport à la semaine précédente. De ce nombre 78,8 % ont reçu leurs deux doses, une augmentation de 1,2 % depuis la semaine dernière.

Le président des opérations baseball des Cubs de Chicago, Jed Hoyer, ainsi que le président des Mets de New York, Sandy Alderson, font partie des dirigeants à avoir exprimé leur frustration au cours des dernières semaines sur le rythme de vaccination de leurs protégés.

Au cours de la dernière semaine, la MLB a découvert cinq cas positifs — deux joueurs et trois membres du personnel — sur les 10 306 tests administrés, soit un taux d’infection de 0,05 %.

Jusqu’ici cette saison, il y a eu 59 tests positifs — 32 chez les joueurs — sur les 166 584 tests, soit un taux d’infection de 0,035 %. Ces tests positifs sont survenus au sein de 22 équipes.