(Houston) Yuli Gurriel a frappé un circuit et il a égalé un sommet en carrière en plaçant quatre balles en lieu sûr, menant les Astros de Houston vers une victoire facile de 10-4 contre les Blue Jays de Toronto, vendredi soir.

Kristie Rieken Associated Press

Carlos Correa a ajouté une longue balle de deux points alors que José Urquidy (3-2) a été efficace pendant sept manches pour les Astros, qui ont signé une deuxième victoire consécutive.

Urquidy a alloué deux points et quatre coups sûrs et il a signé une troisième victoire de suite, après avoir amorcé la campagne avec deux défaites.

« Il a accordé deux circuits, mais sinon, il a été magistral, a mentionné le gérant des Astros, Dusty Baker, à propos d’Urquidy. Son changement de vitesse était extraordinaire. Il l’utilise un peu plus et ça empêche ses adversaires de bien frapper sa balle rapide. »

Gurriel, qui a cogné un circuit de deux points en cinquième manche, a produit quatre points. Il domine la colonne des coups sûrs (39) et des points produits (24) chez les Astros cette saison.

« J’ai beaucoup de plaisir, a déclaré Gurriel. Je suis simplement fier d’aider l’équipe à gagner. D’être en mesure de le faire me rend très heureux. »

Bo Bichette a donné les devants aux Blue Jays grâce à une claque en solo après un retrait en première manche.

Gurriel a commencé la deuxième manche avec un simple avant que Correa frappe un circuit contre le poteau de démarcation dans la gauche pour procurer une avance de 2-1 aux Astros. Les buts étaient remplis lorsque le partant des Blue Jays, Ross Stripling (0-2), a donné un but sur balles à Alex Bregman pour porter le pointage à 3-1.

« La chose qu’il a faite, c’est qu’il nous a gardés dans le match malgré son manque de contrôle, a dit le gérant des Blue Jays, Charlie Montoyo, à propos de Stripling. Nous devons le laisser au monticule parce que nous n’avons pas assez de lanceurs pour couvrir toutes ces manches. Il doit nous en donner plus, mais il faut lui donner le crédit de nous avoir gardés dans la rencontre. »

Après un retrait en troisième manche, Danny Jansen a réussi un deuxième circuit cette saison pour réduire l’écart à 3-2.

Gurril s’est mis en marche avec une longue balle de deux points aux dépens de Tim Mayza, il a ajouté un simple d’un point en septième manche et un sacrifice d’un point en huitième.

Teoscar Hernández a cogné un troisième circuit cette saison, une claque de deux points en neuvième manche alors que les Blue Jays étaient déjà loin derrière.

Stripling a permis trois points et six coups sûrs en trois manches et deux tiers au monticule. Il n’a toujours pas gagné en quatre départs avec les Blue Jays cette saison.

« Ces gars sont très bons, a indiqué Stripling concernant les Astros. Il maîtrise bien la zone des prises et ils m’ont fait travailler. »