(Dunedin) Vladimir Guerrero fils a fait une démonstration de sa puissance, qui a vraiment impressionné son père et membre du Temple de la renommée du baseball.

Mark Didtler Associated Press

Guerrero a claqué trois longues balles, dont un grand chelem aux dépens de l’as Max Scherzer, et les Blue Jays de Toronto ont battu les Nationals de Washington 9-5, mardi soir.

PHOTO MIKE CARLSON, AP

Vladimir Guerrero fils

« Je me sens béni en ce moment, a déclaré Guerrero, qui a terminé le match avec sept points produits. De claquer deux circuits contre une légende comme Scherzer, c’est un sentiment incroyable. »

Scherzer (1-2) a rejoint Ivan Nova sur la liste des seuls lanceurs à avoir donné un circuit à Guerrero et à son père.

« Quelle journée pour mon fils, a écrit Vladimir Guerrero père sur son compte Twitter. Tout le travail est en train de payer. »

PHOTO MIKE CARLSON, AP

Le paternel avait également cogné deux circuits face à Scherzer, avec les Rangers du Texas en 2010 et les Orioles de Baltimore en 2011. Il a conclu sa carrière avec 449 circuits, mais il n’a jamais connu un match de trois coups de quatre buts.

« Guerrero a un bon œil au bâton, a noté le gérant des Nationals, Dave Martinez. Il ne s’élance pas comme son père. C’est la plus grosse différence. Il s’élance sur des prises. »

Le grand chelem de Guerrero, en troisième manche, a procuré une avance de 4-3 aux Blue Jays et a mis fin à une séquence de 19 manches sans point alloué par Scherzer.

Guerrero a porté la marque à 7-3 grâce à une claque en solo en cinquième manche et il a ajouté un circuit de deux points en septième, aux dépens de Kyle Finnegan.

Il était concentré, a indiqué le joueur d’arrêt-court des Blue Jays, Bo Bichette. Je ne crois pas que tu peux expliquer comme tu te sens lors d’une soirée comme ça. Tout semble aller au ralenti. »

Scherzer a concédé sept points, dont cinq mérités, et huit coups sûrs en plus de cinq manches au monticule. Il n’avait alloué qu’un point mérité en 19 manches à ses trois départs précédents.

Trea Turner a répliqué avec deux longues balles pour les Nationals. Il s’agissait de son septième match de plus d’un circuit dans les Majeures et d’un deuxième cette saison.

Ryan Zimmerman a approché les Nationals à 7-5 grâce à un circuit de deux points en septième manche.

Les Blue Jays ont utilisé sept lanceurs mardi soir. Tommy Milone (1-0) a hérité de la victoire.

George Springer s’approche d’un retour au jeu, mais en situation de course, le voltigeur reste incommodé à l’arrière de la cuisse droite.

Mercredi soir, les partants seront Erick Fedde (1-2) et Steven Matz (4-0).