(Kansas City) Vladimir Guerrero fils a frappé son quatrième circuit et les Blue Jays de Toronto ont bien débuté un programme double, samedi, l’emportant 5-1 devant les Royals de Kansas City.

La Presse Canadienne

Les Royals ont toutefois remporté l’autre match 3-2.

Dans le premier match, Guerrero a claqué sa longue balle en solo en sixième, portant le score à 4-0.

Lourdes Gurriel fils a lancé l’attaque avec un double de deux points en première manche.

Guerrero et Randal Grichuk sont alors venus marquer ; après deux retraits Guerrero avait obtenu un simple, avant celui de Grichuk.

Quatre manches plus tard, Jason Davis a ajouté son premier circuit de la saison.

Les coups de canon ont été frappés contre Mike Minor (1-1).

L’autre point des visiteurs est venu d’un ballon sacrifice de Marcus Semien, en septième.

Steven Matz (3-0) a donné un point, deux coups sûrs et deux buts sur balles en six manches. Il a retiré cinq frappeurs au bâton.

« C’est plaisant d’avoir un tel rythme en début de saison, a dit Matz, qui a permis un premier coup sûr en sixième seulement.

« Nous avons de gros frappeurs et ça aide. J’essaie juste de faire un peu mieux à chaque départ. »

Rafael Dolis a lancé en septième, concrétisant un troisième gain en quatre matchs pour les Blue Jays.

Andrew Benintendi a cogné un double d’un point pour les Royals.

Carlos Santana a reçu un 1000e but sur balles en carrière.

Parmi les joueurs actifs, seuls Miguel Cabrera, Joey Votto et Albert Pujols en ont obtenu autant.

Dans la deuxième rencontre, Salvador Perez a dénoué l’impasse avec un circuit en solo en septième, après deux retraits.

« Il n’arrête jamais de nous épater, a dit le gérant Mike Matheny, au sujet du vétéran Perez, qui était le frappeur de choix. Je pense qu’il était tanné d’attendre que quelqu’un se rende sur les buts. »

Le circuit a été concédé par Joel Payamps (0-1).

Gurriel avait créé l’égalité en quatrième ; son ballon sacrifice a permis à Guerrero de croiser la plaque.