(Kansas City) Les Blue Jays de Toronto ont tenté une remontée en deuxième moitié de match jeudi, mais ce n’aura pas été suffisant pour leur permettre de vaincre les Royals de Kansas City.

La Presse Canadienne

Jakob Junis a été solide au monticule en début de rencontre pendant que son équipe s’est forgé une avance de sept points, et malgré une performance moins étincelante de leurs releveurs, les Royals ont tenu bon pour l’emporter 7-5.

Junis (1-0) a été crédité de deux points et cinq coups sûrs, et il est demeuré dans le match jusqu’en sixième manche. Bo Bichette et Vladimir Guerrero fils ont toutefois croisé le marbre une fois que Jake Newberry avait pris place au monticule.

« Chaque fois que l’on gagne des matchs, on s’amuse dans l’abri, a mentionné Junis.

« Nous avons bien joué, donc j’avais du plaisir à voir nos frappeurs cogner des balles (jeudi) soir. »

Kyle Zimmer a alloué un point, tandis que Scott Barlow a permis à deux frappeurs des Blue Jays de se rendre sur les buts avec un retrait en neuvième manche. Il a ensuite forcé Bichette à cogner une chandelle pour le deuxième retrait, puis il a retiré Guerrero sur des prises pour obtenir son premier sauvetage de la saison.

Le meilleur moment à l’offensive pour les Blue Jays a été le circuit en solo de Guerrero en septième manche. Avec deux retraits, le frappeur a propulsé la balle au champ gauche à une distance d’environ 456 pieds du marbre.

La performance de leur lanceur partant Anthony Kay (0-1) a été moins mémorable. Il a alloué cinq points sur six coups sûrs en trois manches et un tiers.

« Je sentais que j’effectuais de bons lancers, mais ils ont trouvé les ouvertures. Des fois, ce sont des choses qui arrivent », a reconnu Kay.

Les Royals connaissaient des difficultés offensivement avant d’inscrire six points contre les Angels de Los Angeles, mercredi. La formation du Missouri a continué sur sa lancée jeudi.

Andrew Benintendi a ouvert le pointage en poussant Whit Merrifield au marbre avec un double, avant même que Kay n’enregistre un premier retrait.

Nicky Lopez a produit un point avec un triple en troisième manche, puis il a lui-même croisé le marbre en profitant d’une erreur du joueur de troisième but des Blue Jays Cavan Biggio.

Le plus gros coup à encaisser est survenu en quatrième manche pour les Blue Jays, lorsque quatre des six premiers frappeurs des Royals ont cogné des doubles au champ extérieur.

Jorge Soler a été le premier à frapper un double, avec le 100e de sa carrière. Hunter Dozier et Hanser Alberto ont ensuite fait de même, avec un retrait au compteur. Merrifield a complété la manche avec un double bon pour deux points qui a permis aux Royals de prendre les devants 7-0.

Les Blue Jays ont à leur tour inscrit quatre points en sixième manche, mais malgré le circuit de Guerrero en septième, ce fut trop peu trop tard.

-Par Dave Skretta, The Associated Press