(Cleveland) Répondant à des allégations selon lesquelles l’équipe protégeait Mickey Callaway, le gérant des Indians de Cleveland, Terry Francona, a dit que personne de l’organisation n’a tenté de dissimuler des choses, dans le cas de leur ancien instructeur des lanceurs.

Tom Withers
Associated Press

Callaway fait l’objet d’une enquête du baseball majeur, à la suite d’allégations de harcèlement sexuel.

En lien à l’enquête, Callaway est suspendu en tant qu’instructeur des lanceurs des Angels de Los Angeles.

The Athletic a rapporté que 12 employés anciens et actuels des Indians se sont manifestés en février pour dire que les actions de Callaway étaient si évidentes qu’il aurait été difficile pour les hauts responsables de ne pas être au courant.

Callaway, alors qu’il était avec les Indians, de 2013 à 2017, aurait rendu des femmes « mal à l’aise », aurait envoyé des photos inappropriées et aurait demandé des photos de nu en retour.

« Personne n’a jamais délibérément caché quoi que ce soit, je peux vous le dire », a déclaré Francona lors d’un zoom à partir du complexe de l’équipe à Goodyear, en Arizona.

Les Indians ont fait une déclaration quelques heures plus tard.

« Notre organisation continue de coopérer activement avec la MLB dans le cadre de son enquête sur Mickey Callaway, ont écrit les Indians.

« Il est important que nous respections la confidentialité et l’intégrité de cette enquête. Bien que nous ne pensons pas que les rapports à ce jour reflètent qui nous sommes en tant qu’organisation, nous ne commenterons pas davantage les détails de cette question.

« Nous restons déterminés à créer un environnement de travail inclusif où chacun, quel que soit son sexe, peut se sentir en sécurité et à l’aise à tout moment.

« Nous laisserons nos actions – pas seulement nos paroles – refléter notre engagement. »

Le mois dernier, le président des opérations baseball des Indians, Chris Antonetti, a dit qu’il n’était pas au courant du comportement de Callaway jusqu’à ce qu’il prenne connaissance d’un article de The Athletic.

Callaway a été instructeur des lanceurs des Indians de 2013 à 2017, avant d’être le gérant des Mets de New York.

Le gérant des Angels Joe Maddon a refusé de commenter, citant l’enquête en cours.