(Toronto) Les Blue Jays de Toronto commenceront leur saison régulière à domicile en disputant des matchs à Dunedin, en Floride, en raison des restrictions de voyage imposées par le Canada et les États-Unis à cause de la pandémie de coronavirus.

Mis à jour le 18 févr. 2021
Gregory Strong La Presse Canadienne

En 2020, les Jays ont disputé la plupart de leurs rencontres au Sahlen Field de Buffalo pendant la saison écourtée, amorcée en juillet.

Par voie de communiqué émis jeudi, les Blue Jays ont indiqué qu’ils avaient pris « la décision difficile » d’effectuer leurs deux premiers séjours à domicile au TD Ballpark, même s’ils gardent l’espoir de pouvoir retrouver le Rogers Centre « dès que possible ».

« Je pense que nous allons tous regarder du même côté, a déclaré le président des Jays, Mark Shapiro, par visioconférence. Nous verrons quand les circonstances nous permettront d’envisager de façon sécuritaire de revenir à la maison.

« C’est ce que nous souhaitons tous. Nous espérons pouvoir le faire. »

Les Blue Jays commenceront leur saison le 1er avril à New York, face aux Yankees. Leur premier match local est prévu le 8 avril, contre les Angels de Los Angeles.

Le dernier match du deuxième séjour des Blue Jays à domicile sera présenté le 2 mai, contre les Braves d’Atlanta. L’équipe entamera ensuite un voyage de 10 rencontres, avant de retrouver son domicile le 14 mai contre les Phillies de Philadelphie.

Avec la chaleur qui sévit en Floride et la météo plus problématique au fur et à mesure que la saison progresse, Shapiro n’a pas exclu un retour à Buffalo.

« Nous songeons à une combinaison de matchs à Dunedin, Buffalo et Toronto. Nous tiendrons compte de la santé publique, mais aussi de ce qui a le plus de sens pour nos joueurs. »

Les frontières entre le Canada et les États-Unis demeurent fermées aux voyageurs non essentiels qui ne sont pas citoyens canadiens ; il est donc difficile de prédire quand les Jays pourront obtenir l’approbation de jouer leurs matchs à Toronto.

Cela semble improbable que l’équipe obtienne le feu vert pour jouer à Toronto en mai. Un retour en deuxième moitié de saison semble plus plausible.

Shapiro a ajouté que des discussions au sujet de changements aux infrastructures du Sahlen Field — et des répercussions sur les Bisons, le club-école AAA des Jays — sont en cours.

« Nous souhaitons (que les Bisons) se retrouvent dans la meilleure position possible, a noté Shapiro. Si nous devons déménager à Buffalo, nous allons trouver un bon domicile pour notre club AAA. »

Dunedin accueille le camp d’entraînement des Jays depuis leur arrivée dans les Majeures, en 1977. Le TD Ballpark, rénové en 2019, peut accueillir 8500 spectateurs, soit près de 3000 de moins qu’auparavant.

L’équipe y dispose de toutes les commodités et d’un complexe d’entraînement complet, tandis que ses joueurs sont habitués à la région. Comme pendant le camp d’entraînement, le club pourra accueillir des spectateurs, jusqu’à 15 % de la capacité du TD Ballpark.

Shapiro a dit que la date optimale pour quitter la Floride serait en juin, mais que l’équipe fera preuve de flexibilité. Surtout si cela lui permet de ne pas déménager deux fois.

« Au-delà de la santé et la sécurité de nos partisans, de nos joueurs et de notre personnel, notre priorité est de retourner à la maison en sol canadien aussi tôt que ce sera sécuritaire de le faire, a indiqué l’équipe par communiqué. L’équipe a établi plusieurs scénarios dans le but de retourner de façon sécuritaire au Rogers Centre.

« Les Blue Jays vont réévaluer la situation. Les circonstances à la suite de ces deux premiers séjours à domicile dicteront la prochaine étape.

« Nous voulons remercier tous les Canadiens pour tout ce qu’ils ont fait dans le but de ralentir la propagation de la COVID-19. C’est en raison de ces efforts que nous pouvons espérer jouer au Rogers Centre sans toit par une chaude soirée d’été, tandis que vos Blue Jays tenteront d’atteindre les séries. »

En jouant à Dunedin, les Jays rejoignent ainsi les Raptors dans la région de Tampa. Les Raptors disputent leurs matchs locaux à l’Amalie Arena, environ 40 km à l’ouest du TD Ballpark.