(New York) Les joueurs des ligues majeures, le personnel sur le terrain et le personnel autre que des joueurs devant interagir avec ces groupes dans les stades doivent porter des bracelets de traçage électroniques dès le début des camps.

Publié le 9 févr. 2021
Ronald Blum Associated Press

Ils s’exposent aussi à des mesures de discipline en cas d’infractions.

Les joueurs seront encouragés à se faire vacciner mais ne seront pas obligés de le faire.

Cela fait partie des protocoles de santé bonifiés, convenus entre la MLB et ses joueurs, pour faire face à la pandémie.

Le manuel de 108 pages, approuvé lundi soir et obtenu par l’Associated Press, ajoute à la version de 101 pages utilisée pendant la saison 2020, écourtée.

« Chaque personne concernée doit porter un dispositif de recherche de contacts Kinexon à tout moment dans les installations du club et pendant les déplacements dirigés par le club et lors des activités d’équipe, y compris les entraînements de groupe, indique le manuel.

« Le fait de ne pas porter les appareils à plusieurs reprises ou de ne pas retourner les appareils à la station d’accueil de l’appareil Kinexon peut mener à une mesure disciplinaire », indique le manuel.

Le manuel indique que les violations des codes de conduite de la MLB ou du club ou de la mise en quarantaine à domicile « sont soumises à des mesures disciplinaires potentielles, y compris, mais sans s’y limiter, la suspension ou la confiscation du salaire pour les jours passés à l’extérieur du club alors qu’ils sont en isolement ou en quarantaine résultant de la violation. »

« La vaccination contre la COVID-19 sera volontaire pour tous les joueurs. Cependant, la MLB et la MLBPA encourageront fortement les joueurs à se faire vacciner au moment opportun », déclare le manuel.

On y lit aussi que « les parties, en consultation avec leurs experts médicaux respectifs, envisageront de bonne foi d’assouplir ces protocoles à l’échelle de la ligue, de l’équipe et/ou de l’individu »… (dans la mesure où) il est sûr et approprié de le faire », lorsque suffisamment de joueurs seront immunisés.

Les équipes ont prolongé le recours aux programmes doubles de sept manches et à un coureur au deuxième but au début des manches supplémentaires.

Le nombre de joueurs actifs sera 26 du premier match régulier au 31 août et 28 pour le reste de la saison régulière.

Chaque équipe peut voyager avec jusqu’à cinq joueurs de l’équipe de réserve à l’étranger ; si les cinq sont utilisés, l’un doit être un joueur désigné avant la saison comme receveur.

Les joueurs de l’équipe de réserve doivent retourner au site d’entraînement alternatif après chaque déplacement.

La MLB et l’Association des joueurs ont dépensé environ 35 millions pour les tests et les règles en lien à la COVID-19 l’année dernière.

Les joueurs subiront des tests PCR pour une deuxième saison consécutive, principalement via des échantillons de salive, mais avec une disposition permettant des prélèvements nasaux.

Des échantillons de sang seront occasionnellement prélevés pour la sérologie ou le dépistage rapide des anticorps. Les tests PCR auront lieu au moins tous les deux jours à partir de l’entraînement de printemps et se poursuivront aussi longtemps que l’équipe d’un joueur se trouve en séries, le cas échéant.

Il y aura un dépistage quotidien de la température et des symptômes.

L’entraînement printanier commence le 17 février en Floride et en Arizona.

Les joueurs, le personnel sur le terrain et le personnel non-joueur qui ont besoin d’y avoir accès ne peuvent pas, pendant les camps, la saison ou l’après-saison se rendre dans les salles à manger de restaurants, les bars, les centres de remise en forme, les casinos ou tout rassemblement intérieur de 10 personnes ou plus.

Sauf autorisation préalable du responsable de la conformité de l’équipe, toute personne couverte par le plan ne peut pas rencontrer, pendant les voyages, une personne extérieure au groupe de voyageurs, sauf pour des réunions en plein air avec la famille et les membres du foyer.

Les camps seront divisés en trois phases. Les entraînements seront limités aux individus et aux petits groupes jusqu’au 20 février, les grands groupes et les matchs intra-équipe seront autorisés du 21 au 26 février, et les matchs préparatoires auront lieu à compter du 27 ou 28 février.

Les matchs contre des équipes universitaires sont interdits et jusqu’au 13 mars, les rencontres peuvent être réduites à cinq ou sept manches, si les deux gérants sont d’accord.

Tout match d’entraînement printanier peut se terminer par une égalité.

Les joueurs seront autorisés à conduire leurs propres voitures plutôt que de prendre des bus d’équipe, pour favoriser la distance sociale.