(New York) Le Baseball majeur a proposé de commencer le camp printanier un mois plus tard en raison de la pandémie de COVID-19 et de repousser la journée d’ouverture de la saison au 28 avril, selon ce qu’ont révélé deux sources à The Associated Press, dimanche.

Ronald Blum
Associated Press

Selon le plan présenté à l’Association des joueurs, vendredi, la saison passerait de 162 à 154 matchs.

Par ailleurs, le nombre d’équipes participant aux séries éliminatoires serait augmenté à 14, le frappeur désigné serait utilisé dans les deux ligues pour une deuxième saison de suite et le Baseball majeur garderait les règlements des programmes doubles de sept manches et du coureur au deuxième coussin lors des manches supplémentaires.

Tous les joueurs se rapporteraient au camp le 22 mars, plutôt que le 17 février, pour les lanceurs, les receveurs et les joueurs blessés, et le 22 février, pour les autres joueurs.

La journée d’ouverture de la saison serait repoussée de 27 jours, par rapport à la date actuelle du 1er avril, et la campagne se terminerait le 10 octobre plutôt que le 3 octobre. Les séries éliminatoires se prolongeraient jusqu’en novembre.

Les sources ont parlé sous le couvert de l’anonymat parce qu’aucune annonce n’a été faite. Les parties n’ont pas discuté de la proposition entre elles depuis que le Baseball majeur l’a fait de son côté.

Un jour avant la présentation du plan, le commissaire du Baseball majeur, Rob Manfred, a dit qu’il aimerait savoir lundi, lors de son appel régulier avec les propriétaires, si l’Association des joueurs était intéressée à retarder le début du camp printanier.

Le raisonnement derrière ce retard serait de gagner du temps pour plus de vaccinations et de mieux évaluer la situation sanitaire.

Sept équipes de chaque ligue participeraient aux séries et seule la formation avec la meilleure fiche de chaque ligue obtiendrait un laissez-passer pour le premier tour éliminatoire, sous un format trois de cinq.

Il y aurait une journée de sélection au cours de laquelle les équipes de tête pourraient, par ordre de pourcentage de victoires, choisir leur adversaire au premier tour éliminatoire. Les trois formations gagnantes de ces duels et celle ayant eu un laissez-passer avanceraient aux séries de sections, sous le format traditionnel.

Alors que le plan prévoit que les joueurs recevraient la totalité de leur salaire si les 154 matchs au calendrier étaient joués, Manfred aurait un droit élargi d’arrêter le camp printanier, la saison régulière ou les séries sous certaines conditions.

Par exemple, si les restrictions gouvernementales empêchent cinq équipes ou plus de jouer des matchs à domicile même sans partisans, si les règles gouvernementales limitent les voyages aux États-Unis, si Manfred détermine, après avoir consulté des experts médicaux et l’Association des joueurs, qu’il existe un risque de sécurité déraisonnable pour les joueurs et le personnel ou si le nombre de joueurs réguliers non disponibles dans les Majeures en raison de la COVID-19 compromet l’intégrité du sport.

Chaque équipe commencerait avec 18 jours de congé programmés et chacune d’entre elles serait autorisée à disputer un maximum de 12 programmes doubles.

La saison serait réduite à 154 matchs en 166 jours plutôt que 162 matchs en 186 jours. La Série mondiale devrait se conclure dans les environs du 10 novembre.

Les joueurs ont précédemment rejeté une proposition faite par les équipes le 5 janvier de tenir des séries éliminatoires élargies en échange de l’utilisation du frappeur désigné dans la Nationale.

La dernière saison a été réduite de 162 matchs par équipe à 60 et les séries ont été élargies à 16 équipes. Les Dodgers de Los Angeles ont remporté la Série mondiale en six matchs contre les Rays de Tampa Bay, le 27 octobre. Les joueurs ont été payés au prorata de leur salaire complet sur 162 parties.

Aucun partisan n’a été admis pendant la saison, en 2020. La campagne s’est amorcée le 23 juillet plutôt que le 26 mars. Environ 11 000 personnes ont pu assister aux matchs de la série de championnat de la Nationale et de la Série mondiale, disputés en terrain neutre à Arlington, su Texas.