(Tokyo) Les équipes japonaises de baseball professionnel pourraient reprendre le chemin des stades après la mi-juin, a annoncé lundi le président de la ligue nippone, suscitant des espoirs parmi les fans de ce sport extrêmement populaire dans l’archipel.

Agence France-Presse

Atsushi Saito, le président de la Ligue japonaise de baseball professionnel, s’est entretenu lundi avec des experts des questions sanitaires, mais aussi avec les représentants des équipes de baseball professionnel du pays.

Huis clos envisagé

« Les 12 équipes ont accepté d’œuvrer pour que la saison puisse redémarrer dans la deuxième quinzaine du mois de juin, à condition que tous les préparatifs aient été effectués, tout en suivant de près l’évolution de l’épidémie », a déclaré M. Saito dans un communiqué.  

Il a laissé entendre que le huis clos faisait partie des options envisagées, mais sans préciser quelle était la préférence de la ligue ou des équipes.

Avant son annonce, des médias locaux avaient déjà rapporté que la saison pourrait reprendre dès le 19 juin.

M. Saito a toutefois estimé qu’il était trop tôt pour fixer une date précise, disant vouloir observer la situation à Taïwan et en Corée du Sud, où les équipes professionnelles ont repris leurs activités.

Match des étoiles annulé

Le responsable a par ailleurs confirmé que le Match des étoiles de la Ligue japonaise de baseball, disputé chaque année en juillet, n’aurait pas lieu cette année, et il n’est pas certain à l’heure actuelle que l’intégralité des matchs de la saison régulière pourront se jouer.

Le baseball est le sport le plus populaire au Japon, où même les matchs des équipes junior sont retransmis à la télévision.

Le Japon, avec quelque 16 000 cas d’infections au coronavirus et environ 620 décès, a été nettement moins touché par la pandémie que la plupart des pays d’Europe et les États-Unis.

Le nombre de nouveaux cas quotidiens recensés a nettement diminué ces derniers jours, et le gouvernement devrait prochainement lever l’état d’urgence dans une grande partie du pays, ne le laissant en place qu’à Tokyo et dans d’autres régions les plus touchées.

Des experts sanitaires qui conseillent les ligues de baseball et de football ont jugé que le Japon devait augmenter ses tests pour assurer la sécurité des joueurs, de l’encadrement et des habitants des lieux où ont lieu les matchs.

Les régions où se déplaceront les équipes devraient également être consultées, selon les experts, qui soulignent que de nouvelles vagues d’infection toucheront inévitablement le Japon et que les instances sportives devaient se préparer à cette éventualité.