(New York) Le salaire moyen au Baseball majeur avant le report de la journée d’ouverture est demeuré à environ 4,4 millions US pour une cinquième saison consécutive.

D’après Associated Press

C’est ce que révèle une étude des contrats effectuée par l’Associated Press.

La classe moyenne en péril

Après une saison morte où Gerrit Cole, Stephen Strasburg, Anthony Rendon et Christian Yelich ont tous accepté des ententes de plus de 200 millions US, la courbe des salaires aplatie est la preuve que la portion de la tarte rétrécit pour la classe moyenne au baseball. Cette stagnation du salaire moyen est sans précédent depuis la mise en place du système d’autonomie en 1976.

PHOTO JOHN DAVID MERCER, USA TODAY SPORTS

Le lanceur Gerrit Cole fait partie des joueurs ayant signé l'hiver dernier des contrats valant plus de 200 millions de dollars.

Et ces chiffres ne prennent pas en compte toute diminution potentielle d’une saison écourtée en 2020 en raison de la pandémie de coronavirus.

Yankees : masse salariale de 242 millions

Les Yankees de New York sont de retour au sommet pour la première fois depuis 2013 avec une masse salariale de près de 242 millions, un record d’équipe qui surpasse celui de 2016. À l’autre extrémité, on retrouve les Pirates de Pittsburgh à 54 millions, le plus faible montant de toutes les équipes des Ligues majeures.

Le commissaire au baseball Rob Manfred se dit confiant qu’il y aura une saison, mais ne sait pas quand les conditions de santé publique permettront de reprendre l’entraînement.

PHOTO JIM RASSOL, USA TODAY SPORTS

Stephen Strasburg fait partie des joueurs ayant signé l'hiver dernier des contrats valant plus de 200 millions de dollars.

La moyenne des salaires de la MLB lorsque les listes ont été figées le 28 mars était de 4432 530 $, une hausse de 1,3 % par rapport aux 4375 486 $ le jour de l’ouverture de la saison l’an dernier. La moyenne reste inférieure à son record de 4,45 millions du début de la saison 2017 et a plafonné depuis l’imposition d’une taxe de luxe plus rigide à l’intention des équipes qui dépensent le plus en salaires.

Le salaire moyen n'augmente pas

Depuis 2016, la moyenne n’a augmenté que de 1 % sur quatre saisons, soit une augmentation annuelle moyenne de 0,25 %. La moyenne avait augmenté de 27 % au cours des quatre années se terminant en 2012 et de 9 % au cours des quatre années jusqu’en 2008.

On estime que les revenus du Baseball majeur ont augmenté à près d’un taux annuel de 4 % ces dernières années, mais diminueront considérablement cette année en raison de l’impact du nouveau coronavirus. Selon Manfred, les revenus en 2021 seront également affectés.

PHOTO D’ARCHIVES RICK SCUTERI, USA TODAY SPORTS

Anthony Rendon fait partie des joueurs ayant signé l'hiver dernier des contrats valant plus de 200 millions de dollars.

Scott Boras, l’agent le plus puissant du sport, estime que cette disparité du taux de croissance devrait être abordée lors des négociations de la convention collective qui remplace le contrat expirant en décembre 2021.

Alors qu’il y avait 878 joueurs sur les listes des formations et des blessés au début de la saison 2019, il y avait 899 joueurs d’après le dernier sondage de l’AP, car les équipes n’avaient pas encore atteint la limite active. La limite augmente cette année de 25 à 26, et il pourrait y avoir une augmentation de la liste à la suite du camp d’entraînement perturbé, ce qui aurait un impact sur la moyenne.

Les riches deviennent plus riches

De nombreuses équipes ont redirigé l’argent versé à la classe moyenne vers les plus hauts salariés.

Quarante-quatre joueurs touchent 20 millions ou plus, une hausse par rapport à 39 l’année dernière avec en tête le voltigeur Mike Trout des Angels de Los Angeles. Le triple joueur par excellence de la Ligue américaine a un salaire de 38,5 millions lorsqu’une part au prorata de son boni à la signature est ajoutée à son salaire de 36 millions.

PHOTO JOE CAMPOREALE, USA TODAY SPORTS

MIke Trout a un salaire de 38,5 millions lorsqu’une part au prorata de son boni à la signature est ajoutée à son salaire de 36 millions.

Cole vient au deuxième rang à 36 millions avec les Yankees, suivi du lanceur Max Scherzer des Nationals de Washington (35,9 millions)

Un total de 136 joueurs ont un salaire d’au moins 10 millions.

PHOTO D’ARCHIVES BRUCE KLUCKHOHN, USA TODAY SPORTS

Le lanceur de relève Ryne Harper, des Twins du Minnesota, est tout au bas de la liste des salaires publiée par USA Today, qui compte 837 noms. Son contrat stipule 555 000 $ par année.

Pour ce qui est de Mike Zunino, ajoutons qu’il devait entreprendre ce printemps sa 8e saison dans le baseball majeur et que sa moyenne au bâton à vie est de .202, avec 104 circuits et 273 points produits. Son salaire est tiré de la liste des salaires de USA Today que vous pouvez consulter en cliquant ici.

Le lanceur de relève Ryne Harper, des Twins du Minnesota, est tout au bas de la liste des salaires publiée par USA Today, qui compte 837 noms. Son contrat prévoit un salaire annuel de 555 000 $.

Avec La Presse