(Los Angeles) Mike Bolsinger, un ancien lanceur des Blue Jays de Toronto, a intenté une poursuite contre les Astros de Houston lundi, affirmant que leur système visant à voler les signaux des équipes adverses a mené à une piètre performance en relève, en août 2017 qui, à toutes fins pratiques dit-il, a mis fin à sa carrière au Baseball majeur.

Associated Press

Dans sa poursuite, déposée en Cour supérieure du comté de Los Angeles, Bolsinger réclame des dommages non spécifiés pour avoir « fait obstacle et du tort à sa carrière ». Il demande aussi aux Astros de rembourser les bonis liés à leur conquête de la Série mondiale de 2017, soit environ 30 millions US, et que cet argent soit versé à des œuvres caritatives de Los Angeles consacrées aux enfants et à un fond venant en aide aux joueurs à la retraite qui sont dans le besoin.

Selon la poursuite, Bolsinger, alors un releveur avec les Blue Jays, a été envoyé dans la mêlée face aux Astros, le 4 août 2017. En un tiers de manche, il a concédé quatre points, quatre coups sûrs et trois buts sur balles, dans un revers de 16-7. La poursuite ajoute que le lanceur droitier « a été aussitôt retranché par l’équipe, et n’est jamais retourné au Baseball majeur ».

Bolsinger a été cédé au niveau AAA et n’a pas lancé dans les Ligues majeures depuis. En 11 sorties en 2017 avec les Blue Jays, il a présenté une fiche de 0-3 avec une moyenne de 6,31.

L’artilleur de 32 ans a lancé au Japon en 2018 et en 2019 et il est à la recherche d’un poste avec une équipe du Baseball majeur cette saison.

Les dirigeants des Astros n’ont pas immédiatement répondu à une demande de commentaires.