Le gérant des White Sox de Chicago, Tony La Russa, a été accusé de conduite avec les facultés affaiblies.

Associated Press

Selon le comté de Maricopa, en Arizona, l’arrestation a eu lieu en février, mais des accusations ont été déposées le 28 octobre.

Le lendemain, l’embauche de La Russa a été annoncée par les White Sox.

Aucun avocat n’est mentionné pour La Russa sur le site Internet des tribunaux du comté.

Le porte-parole des White Sox, Scott Reifert, a déclaré que l’équipe était au courant de l’arrestation quand l’homme de 76 ans a été engagé.

« Comme il s’agit d’un dossier en cours, nous ne pouvons pas commenter davantage pour le moment », a dit Reifert dans un courriel, lundi soir.

La Russa a plaidé coupable pour conduite avec les facultés affaiblies en 2007, en Floride. La police l’a trouvé endormi et sentant l’alcool dans son VUS en marche, à un feu rouge.

« J’accepte l’entière responsabilité de ma conduite. Je veux que tous soient rassurés que j’ai appris une leçon très précieuse et que ça ne va plus jamais se reproduire », a déclaré La Russa à l’époque.

Les White Sox ont choisi La Russa pour remplacer Rick Renteria. Ce dernier est passé à autre chose à la suite d’une décision mutuelle, a dit l’équipe.

La Russa, un ami du propriétaire Jerry Reinsdorf, a commencé sa carrière de gérant avec les White Sox, en 1979.

Le membre du Panthéon n’a pas dirigé un club des ligues majeures depuis 2011 ; à la barre de St. Louis, il a alors mené les Cardinals à la victoire en Série mondiale, devant le Texas.

La Russa a aussi mérité un championnat avec Oakland en 1989 et St. Louis en 2006.