(Buffalo) Les Blue Jays de Toronto ont perdu 7-5 face aux Orioles de Baltimore, dimanche, lors de leur répétition générale avant leur première participation aux séries éliminatoires depuis 2016.

La Presse Canadienne

Les Orioles ont marqué trois points en quatrième manche et ont ajouté cinq points en cinquième pour freiner à quatre la série de victoires des Blue Jays. Lourdes Gurriel fils et Vladimir Guerrero fils ont frappé des circuits pour les Blue Jays, qui avaient donné congé à Teoscar Hernandez et à leurs principaux releveurs.

« Les gars aiment faire face à un défi et c’est ce que j’aime d’eux », a dit le gérant des Blue Jays, Charlie Montoyo.

Cette défaite a confirmé que les Blue Jays entreront en séries en tant que huitième tête de série dans la Ligue américaine. Ils affronteront les Rays de Tampa Bay au Tropicana Field à compter de mardi, dans une série au meilleur de trois matchs.

Les Blue Jays auraient pu grimper au cinquième rang avec une victoire face aux Orioles, combinée à une défaite des Yankees de New York contre les Marlins de Miami.

Ils ont compilé un dossier de 4-6 face aux Rays cette saison. Quatre des défaites des Jays ont été par un écart d’un point.

« C’est une bonne équipe de baseball, une équipe qui fait tout bien, collectivement », a souligné le partant des Jays Tanner Roark, qui a accordé deux points mérités aux Orioles en quatre manches.

« Je crois que ce sera une série où l’équipe qui fait le moins d’erreurs va l’emporter. Nous avons eu de bons matchs contre eux tout au long de la saison. Nous avons souvent perdu par un point et nous avons souvent gagné par un point. »

La troupe de Montoyo a terminé la saison écourtée par la pandémie avec une fiche de 32-28. Ils ont compilé un dossier de 17-9 au Sahlen Field, habituellement le domicile de leur club-école au niveau AAA à Buffalo.

« Notre confiance est très forte présentement, a dit Gurriel par le biais d’un interprète. Presque tout le monde est en santé. Du premier au neuvième frappeur, la formation est bonne et tout le monde est confiant. C’est ce que vous voulez voir quand les séries commencent. »

Shun Yamaguchi (2-4) a encaissé la défaite après avoir travaillé pendant deux manches. Gurriel a frappé quatre coups sûrs et croisé trois fois le marbre.

Le voltigeur de droite des Blue Jays Jonathan Davis a volé un circuit à Cedric Mullins en deuxième manche, étirant le bras gauche par-dessus le mur près du poteau de démarcation pour capter la balle.

La victoire est allée au dossier de Travis Lakins père (3-2), qui a oeuvré pendant deux manches. Cesar Valdez a lancé en neuvième et a été crédité d’un troisième sauvetage pour les Orioles (25-35).

Les deux premières équipes de chaque section, ainsi que deux équipes repêchées dans chaque ligue participent aux séries cette saison.

Les Blue Jays avaient gagné le match du quatrième as en route vers une participation à la série de championnat de la Ligue américaine en 2016.

Ils ont remporté la Série mondiale en 1992 et 1993, puis n’ont pas participé aux séries avant 2015, quand ils ont aussi perdu en série de championnat.

> Consultez le tableau des séries éliminatoires