(New York) Tomas Nido a connu son premier match de deux circuits chez les professionnels et il a guidé les Mets de New York vers une victoire de 8-2 contre les Nationals de Washington jeudi après-midi.

Jerry Beach Associated Press

Ce gain a permis aux Mets de diviser les honneurs de leur série de quatre matchs face aux champions en titre de la Série mondiale.

PHOTO SETH WENIG, ASSOCIATED PRESS

Tomas Nido

Nido, qui a amorcé la rencontre avec cinq circuits et 26 points produits en 93 matchs en carrière dans les Ligues majeures, a d’abord cogné un circuit de deux points en quatrième manche. En cinquième, il a ajouté un grand chelem.

Du coup, il est devenu seulement le cinquième receveur dans l’histoire des Mets à connaître un match avec au moins deux circuits et six points produits.

« Le travail acharné rapporte, a dit Nido. J’ai vraiment mis les bouchées doubles pendant la saison morte. Ça fait du bien d’aider l’équipe à gagner. »

Gary Carter a réalisé l’exploit en deux occasions, tout comme Mike Piazza. Todd Hundley et Paul LoDuca sont les autres.

Carter est le seul receveur des Mets à avoir frappé trois circuits lors d’une même rencontre. Nido a eu la chance d’égaler cet exploit en septième manche, mais il a été retiré sur trois prises.

Toutefois, cette deuxième victoire consécutive des Mets pourrait avoir été coûteuse.

Le voltigeur de gauche Jeff McNeil a été escorté hors du terrain après être entré violemment dans la clôture du champ gauche.

PHOTO SETH WENIG, AP

Jeff McNeil a couru à toute vitesse jusqu’à la piste d’avertissement avant de se pencher pour effectuer un attrapé impressionnant pour obtenir le troisième retrait.

En première manche, McNeil a volé Asdrubal Cabrera d’un coup sûr de plus d’un but et de quelques points produits.

McNeil, un joueur d’avant-champ utilisé comme voltigeur par les Mets depuis l’an dernier, a couru à toute vitesse jusqu’à la piste d’avertissement avant de se pencher pour effectuer un attrapé impressionnant pour obtenir le troisième retrait. Il a touché le mur avec les deux bras en extension, avant de lever le gant en tombant pour montrer qu’il avait bien la balle.

Mais McNeil souffrait visiblement, se couvrant les yeux des deux mains. Il a poussé un cri avant de lancer son gant au sol. Il a tenté de se relever, mais n’a fait que quelques pas en compagnie du soigneur et du gérant Luis Rojas avant de se rasseoir.

McNeil a été en mesure de marcher par lui-même jusqu’à une voiturette, avant qu’on ne l’escorte hors du terrain.

Après le match, le gérant Luis Rojas a dit que des radiographies et un test d’IRM au genou gauche de McNeil n’ont pas montré de dommages. Il sera évalué au quotidien, en raison d’une contusion.

McNeil, utilisé au troisième et au champ gauche l’an dernier, frappe pour ,293 avec sept points produits jusqu’ici. Il a été sélectionné pour le match des étoiles la saison passée.