La rééducation de Marcus Stroman, qui a subi une déchirure du mollet gauche, était pratiquement complétée et il devait effectuer son premier départ de 2020 pour les Mets de New York la semaine prochaine, face aux Marlins de Miami. Mais l’idée de voyager dans l’un des points chauds de la pandémie de coronavirus l’a plutôt mené à renoncer à la saison 2020.

Jerry Beach Associated Press

Stroman a cité les Marlins et les Cardinals de St. Louis — deux équipes aux prises avec des éclosions de cas — pour expliquer sa décision. Le voyage en Floride était pour le lanceur, qui doit devenir joueur autonome à la fin de la présente campagne.

Il est le deuxième joueur des Mets à renoncer à la saison cette semaine, après le frappeur désigné Yoenis Cespedes.

Stroman dit avoir eu des conversations quotidiennes avec sa famille. Sa grand-mère et un de ses oncles sont immunosupprimés et sont souvent avec sa mère. Il dit avoir pris cette décision dans « son meilleur intérêt et dans le meilleur intérêt des membres de (s) a famille ».

Il a lancé un match simulé de 85 tirs il y a quatre jours et devrait prendre part au même exercice mardi.

Même s’il s’est dit surpris par cette décision, le gérant Luis Rojas a indiqué que toute l’organisation appuie Stroman.

Âgé de 29 ans, Stroman sera l’un des joueurs autonomes les plus convoités à l’ouverture des marchés, cet hiver. En 146 matchs, dont 140 départs, avec les Mets et les Blue Jays de Toronto, il a compilé une fiche de 51-47 et une moyenne de points mérités de 3,76, avec 695 retraits sur des prises en 849 manches et un tiers au monticule.