(New York) Le commissaire Rob Manfred s’est dit confiant que le Baseball majeur puisse compléter la saison régulière et les séries éliminatoires sans interruption causée par le coronavirus.

Ronald Blum
Associated Press

Dans une entrevue avec l’Associated Press samedi, Manfred a cependant admis que des équipes pourraient ne pas jouer 60 matchs et que le pourcentage victorieux pourrait être nécessaire pour déterminer les équipes qui participeront aux séries éliminatoires.

Lors de cette entrevue, Manfred a aussi affirmé que le Baseball majeur sait quel joueur a amené la COVID-19 dans le vestiaire des Marlins de Miami. Les Marlins et les Phillies de Philadelphie ont été contraints de reporter leurs matchs pendant une semaine complète.

« Je pense que si tous les gens font ce qu’ils sont censés faire, nous pourrons continuer de jouer, présenter une saison crédible et passer à travers les séries éliminatoires », a déclaré Manfred.

Après une semaine et demie d’une saison retardée par la pandémie et réduite de 162 matchs par équipe à 60, le coronavirus a forcé le report de 19 parties en 11 jours, incluant les trois matchs du week-end entre les Cardinals de St. Louis et les Brewers, à Milwaukee.

Il a aussi poussé au moins deux autres joueurs à se désister pour le reste de la saison : le voltigeur étoile Lorenzo Cain, des Brewers de Milwaukee, et le deuxième but Isan Diaz, des Marlins.

Au moins 18 joueurs des Marlins ont été infectés, de même que deux des Cardinals de St. Louis.

Manfred dit avoir eu une conversation constructive, vendredi, avec Tony Clark, le directeur exécutif de l’Association des joueurs du Baseball majeur. Il s’attend à des efforts accrus de la part des joueurs et des équipes pour respecter les protocoles mis en place par le Baseball majeur et l’AJBM.

« Les experts de la santé publique le disent depuis le début : il n’y a pas une seule solution magique », a noté Manfred.

« Les protocoles représentent une série de petits gestes que les gens doivent poser. Nous avons eu quelques problèmes. Dans le but de faire mieux, il y a une autre série de petits gestes. Je pense que c’est la pression des pairs. Je pense que ce sont les joueurs qui prennent leurs responsabilités personnelles. Je pense que c’est le syndicat qui nous aide comme Tony Clark nous a aidés hier (vendredi). Et je pense que c’est nous qui menons une gestion plus énergique », a-t-il énuméré.

Malgré tout, il s’attend à d’autres problèmes.

« Je ne pense pas qu’il est réaliste de croire que nous n’aurons aucun autre test positif. Nous allons être transparents. Nous pensons que c’est gérable et nous allons continuer d’essayer de gérer (la situation) », a déclaré Manfred.

« À partir du moment où quelqu’un commence à produire le virus, ce qui semblait être des transgressions banales du protocole devient de sérieux problèmes », a également fait remarquer le commissaire du Baseball majeur.

Compte tenu de tous les changements au calendrier, le Baseball majeur étudie la possibilité de maintenir à 30 le nombre de joueurs au sein des formations actives, plutôt que de les faire passer à 28 jeudi prochain, comme prévu. Aucune décision n’a été prise.

« Pour ainsi dire, c’est une situation que l’on évalue au jour le jour. Il s’agit de se lever chaque matin et trouver un moyen de compléter une autre journée et faire en sorte d’assurer la sécurité de tout le monde », a expliqué Manfred.

Il est possible que certaines équipes ne soient pas en mesure de compléter un calendrier de 60 matchs.

« Nous devons faire preuve de souplesse à ce sujet », a avisé Manfred.

« Regardez, c’est l’une des raisons pour lesquelles nous sommes revenus sur le format étendu des séries éliminatoires. Si certaines formations jouent 60 matchs, d’autres en jouent 58, il existe cette formule qui s’appelle le pourcentage victorieux. On peut en arriver à une solution. »

Dans un autre changement aux règlements qui est entré en vigueur cette fin de semaine, tous les programmes doubles d’ici la fin de la saison seront composés de deux matchs de sept manches, au lieu de neuf.

Le premier de ces programmes doubles nouveau genre doit avoir lieu dimanche entre les Reds de Cincinnati et les Tigers de Detroit, dimanche au Comerica Park, après que le duel entre les deux clubs, samedi, eut été reporté à cause du mauvais temps.

« Les programmes doubles représentaient un problème d’un point de vue sanitaire dès le début de notre planification. C’est la raison pour laquelle nous étions hésitants à insérer beaucoup de programmes doubles pour le simple fait de jouer plus de matchs », a confié Manfred.

« Ça donne de trop longues périodes de temps ensemble dans un vestiaire, a-t-il ajouté. À partir du moment où nous avons dû apporter des changements au calendrier et planifier des programmes doubles, je pense qu’il est devenu évident que nous devions faire tout en notre pouvoir pour raccourcir autant que possible ces journées, d’un point de vue sanitaire. »