(Washington) Le receveur des Nationals de Washington, Tres Barrera, a écopé d’une suspension de 80 matchs après avoir échoué à un contrôle antidopage.

Associated Press

La MLB a annoncé samedi que l’athlète de 25 ans aurait consommé du dehydrochlormethyltestosterone, une forme de stéroïde anabolisant.

La suspension de Berrera vient s’ajouter aux perturbations qui ont ébranlé le début de saison des champions en titre.

Quelques heures avant le match d’ouverture de leur saison écourtée, le cogneur Juan Soto a été placé sur la liste des blessés après avoir déclaré positif à la COVID-19.

Barrera a déclaré samedi qu’il avait porté sa cause en appel, mais que la décision avait été maintenue.

« Depuis le premier test que j’ai échoué jusqu’au refus de mon appel, il s’agit d’une situation vraiment surprenante, puisque je n’ai jamais utilisé de telles substances en sachant très bien ce que je faisais », a-t-il confié dans un communiqué.

« J’ai travaillé trop dur et je me suis donné beaucoup trop pour ce sport pour tricher. Je ne ferais jamais rien pour déshonorer ma famille, mes coéquipiers, mes entraîneurs et je ne les laisserais jamais tomber de la sorte. »

Barrera faisait partie de la formation de 40 joueurs des Nationals, après avoir fait ses débuts dans les Majeures en septembre dernier.

Il a participé à deux matchs en 2019, mais n’a pas participé aux séries éliminatoires et à la conquête du premier titre de Série mondiale de l’histoire de la concession.

Barrera, qui a fait ses classes à l’Université du Texas, a été sélectionné par les Nationals en sixième ronde au repêchage de 2016.

Les Nationals accueilleront les Yankees de New York samedi lors du second match de leur série d’ouverture comportant trois duels.

Il est le septième joueur à être suspendu par la MLB cette année en vertu de la politique antidopage de la ligue.