(San Francisco) En mars, juste avant que le baseball n’interrompe ses activités, Alyssa Nakken et l'entraîneur au premier but Antoan Richardson sont allés marcher durant 45 minutes près du Stade des Giants de San Francisco pour avoir une conversation franche.

Janie McCauley
Associated Press

« Regardons les choses en face : tu n’es pas prête », Richardson a dit à Nakken.

Impassibles, les deux instructeurs des Giants se sont promis de redoubler d’ardeur, de se concentrer sur ce que Nakken fait de bien et ils ont réalisé qu’il était important d’accepter les choses qu’elles ne maîtrisaient pas encore.

PHOTO KELLEY L COX, USA TODAY SPORTS

Alyssa Nakken est la première femme au sein d’une équipe d’entraîneurs des ligues majeures. Elle était en poste au premier but contre Oakland lundi et a fait la même chose le lendemain, à San Francisco. On la voit ci-haut, le 21 juillet, parlant avec le receveur Tyler Heineman durant la 2e manche.

Alors quand Nakken a remplacé Richardson comme au premier-but, lundi, dans un match préparatoire à Oakland, ça a été un moment important pour eux deux.

« J’en ai la chair de poule. Le chemin que nous avons parcouru, les discussions que nous avons dû avoir pour atteindre ce point ont été tellement satisfaisants. Juste de la regarder grandir au cours des derniers mois, ça a été très cool, a déclaré Richardson. Le temps qu’elle a mis pour apprendre le métier, je vois maintenant que ça rapporte. »

Nakken remplit maintenant plusieurs tâches pour les Giants. Elle est si occupée à préparer la saison qu’elle a peu de temps pour apprécier son fait d’armes historique.

Elle est la première femme au sein d’une équipe d’entraîneurs de la MLB et après avoir été dépêchée au premier-but lundi, elle y a amorcé la rencontre le lendemain, à San Francisco.

PHOTO KELLEY L COX, USA TODAY SPORTS

Alyssa Nakken agit dans plusieurs fonctions pour les Giants. On la voit ci-haut, juste après avoir pris position au premier but, durant la 1ère manche du match entre les Giants et les Athletics d’Oakland lundi dernier. Elle est ainsi devenue la première femme à participer comme entraîneur à un match du baseball majeur.

« C’est une fierté que de se retrouver là, a déclaré la femme de 30 ans. C’est le meilleur endroit pour voir un match, c’est certain. »

Lors du premier lancer de jeudi soir, au Dodger Stadium, elle sera de retour à l’arrière-scène, s’assurant que les substituts soient prêts en visitant la cage d’entraînement, en plus de parler avec eux de leurs courses sur les sentiers et de leur défense au champ extérieur. Richardson est l’instructeur attitré au premier-but.

Joueuse étoile au softball à l’université Sacramento State

Il l’a poussée à le remplacer quelques manches au premier coussin cette semaine, et l’expérience s’est avérée profitable pour l’ex-vedette de softball universitaire.

PHOTO JEFF CHIU, AP

L’entraîneur des Giants de San Francisco Alyssa Nakken, s’adressant à des joueurs durant un entraînement à San Francisco le 14 juillet 2020.

« Je me suis toujours préparée pour être placée dans toutes les positions possibles, a noté Nakken. Nous avons parlé de cette opportunité avant, mais c’est venu rapidement. J’étais prête quand Antoan Richardson m’a encouragée à le faire. C’est une expérience fabuleuse que de se retrouver là. »

Elle a également assisté à des réunions avec des joueurs, leur apprenant qu’ils avaient percé la formation et de préparer leurs sacs pour se diriger vers Los Angeles pour le début de la saison.

Nakken avait déjà réalisé une première quand le gérant des Giants Gabe Kapler l’a embauchée pour faire partie de son personnel des Majeures en janvier.

« Je ne cesse de répéter à Alyssa qu’elle porte les espoirs de nombreuses personnes, a souligné Richardson. Je lui rappelle souvent que chacune de ses décisions l’affecte non seulement elle, mais plusieurs autres personnes aussi. […] Je suis très fier de la voir accepter ces responsabilités. »

Joueuse étoile de l’Université Sacramento State de 2009 à 2012, Nakken a obtenu une maîtrise en administration sportive de l’Université de San Francisco en 2015.

« L’une des plus belles qualités d’Antoan est la façon dont il développe notre personnel, a déclaré Kapler. J’ai toujours dit qu’il est facile pour les entraîneurs de développer des joueurs, mais qu'il est plus difficile de développer les personnes qui travaillent quotidiennement à vos côtés. Antoan ne l’oublie jamais et et il donne 100 % de lui-même à tous ceux qui travaillent avec lui. Sans l’ombre d’un doute, ça fait de nous un meilleur groupe. »

Cette conversation avec Nakken, il y a quatre mois, l’a aidée à grandir.

« Nous avons eu une conversation vraiment honnête à propos de ce travail. Nous avons abordé tous les aspects, a dit Richardson. Nous avons beaucoup appris sur l’un et l’autre. Notamment que nous nous souciions beaucoup des gens avec qui nous travaillons. Que nous voulons aider ces gens à croître. »

Nakken apprécie beaucoup ce que Richardson et Kapler font pour elle.

« Je ne connais pas exactement la teneur des conversations entre lui et ’Kap’, mais ils sont très encouragés par les gens qui font en sorte de se développer, a-t-elle dit. Alors je suis certaine que ’Kap’ était d’accord quand Antoan lui a dit que je pouvais le faire. »

Cette fois, ils savaient tous qu’elle était prête.