(Anaheim) Le joueur par excellence de la Ligue américaine Mike Trout a participé au premier entraînement du camp estival des Angels de Los Angeles, mais il a déclaré avant celui-ci vendredi qu’il n’avait toujours pas pris sa décision à savoir s’il allait jouer ou non cette saison.

Joe Reedy
Associated Press

Trout et sa femme, Jessica, attendent le premier enfant du couple en août. Le voltigeur a déclaré qu’il souhaite participer à cette saison écourtée par la pandémie de coronavirus, mais que sa décision finale dépendra du déroulement des prochaines semaines.

« Honnêtement, je ne suis pas à l’aise, a-t-il dit. Ce sera difficile. Je ne veux pas recevoir un diagnostic positif. Je ne veux pas infecter ma femme. Si je reçois un diagnostic positif et que ma femme accouche, je dois être là. C’est mon premier enfant. Et si Jess et moi ne pouvons voir le bébé pendant 14 jours, alors nous serons très frustrés.

« C’est une situation très difficile. Je dois me fier à mon instinct. On ignore ce qui se produira, avec la hausse du nombre de diagnostics positifs », a-t-il poursuivi.

Le détenteur de trois titres de joueur par excellence de l’Américaine continue de discuter avec le directeur général Billy Epler et le gérant Joe Maddon. Trout a porté un masque N-95 tout au long de la séance d’entraînement de deux heures au Angel Stadium.

Il n’a pas écarté la possibilité de s’absenter jusqu’à la naissance de l’enfant.

Maddon, qui en sera à sa première saison à la barre des Angels après quatre saisons avec les Cubs de Chicago, a mentionné qu’il avait eu une bonne conversation avec Trout jeudi soir et qu’il comprend totalement ce que Trout vit.

« La réalité de chacun d’entre nous compte en ce moment. C’est ce que j’ai répété aux gars, a évoqué Maddon. Nous disposons de tellement d’informations parcellaires que j’ai recommandé à chacun d’entre eux de réfléchir pour leur bien-être. J’ai recommandé aux gars de s’informer le plus possible, afin qu’ils puissent en arriver à leur propre décision. Il faut qu’ils me disent ce qu’ils ressentent. »