(New York) Il y aura finalement des matchs officiels de baseball d’ici un mois. Pourtant, il y a quelques jours à peine, tout semblait éloigner la ligue de ses joueurs.

Associated Press et La Presse

Non sans heurts, le Baseball majeur a publié mardi un calendrier de 60 matchs, qui va commencer le 23 ou le 24 juillet dans des stades vides. Le sport, lui, tentera d’aller de l’avant pendant la pandémie du coronavirus après des mois d’acrimonie.

Le dernier obstacle a été franchi en soirée : une entente sur la santé et les protocoles de sécurité.

« Les derniers enjeux ont été résolus et les joueurs se présenteront aux camps d’entraînement », a annoncé l’Association des joueurs sur Twitter.

« Le Baseball majeur est heureux d’annoncer que la saison 2020 est sur les rails, a dit le commissaire Rob Manfred dans un communiqué. Nous avons fourni aux joueurs un calendrier de 60 matchs et nous sommes enthousiastes d’offrir à nos partisans du baseball bientôt. »

Selon les détails qu’a obtenus l’Associated Press, chaque équipe jouera dix parties contre chacun de ses quatre rivaux de section et quatre matchs contre chacune des cinq formations de la section correspondante dans l’autre ligue.

Chaque club fera un seul voyage dans chaque ville vers laquelle il se déplacera dans ce qui sera la plus courte saison du Baseball majeur depuis 1878.

Dans un scénario inattendu, les deux clans ont convenu d’étendre le règlement du frappeur désigné aux matchs impliquant les équipes de la Ligue nationale. Ils ont également accepté d’innover en amorçant chaque manche supplémentaire avec un coureur au deuxième coussin.

Le nombre d’équipes admises dans les séries éliminatoires restera à dix, même si ça pourrait changer.

La date limite pour procéder à des transactions sera le 31 août et l’échéance pour être admissible aux séries éliminatoires sera le 15 septembre.

Le nombre de joueurs actifs au sein des formations sera de 30 pendant les deux premières semaines de la saison. Il passera à 28 lors des deux semaines suivantes, puis à 26 à partir de là. Les formations actives ne compteront pas 28 joueurs le 1er septembre contrairement à ce qui avait été planifié cette année.

Les détails

Cette entente marque la fin d’une longue bagarre, en coulisses et en public.

Lundi, les propriétaires d’équipes avaient voté pour une saison de 60 matchs commençant autour du 24 juillet. Après le vote, la MLB avait demandé à ses joueurs s’ils étaient prêts à se présenter aux camps le 1er juillet, et s’ils accepteraient les protocoles de sécurité.

Après presque trois mois d’impasse, la MLB a choisi de se prévaloir de son droit d’imposer un calendrier de son choix, droit inscrit dans l’entente signée entre les deux parties le 26 mars dernier. En optant pour un calendrier de 60 matchs, la ligue essaie aussi d’inclure le plus de matchs possible au calendrier avant la fin de la saison qu’elle s’était elle-même imposée, le 27 septembre.

Ce calendrier condensé sert aussi de protection contre un éventuel grief des joueurs contre la ligue pour ne pas avoir inséré à l’horaire le plus grand nombre de matchs possible. Avec l’enjeu, évidemment, que les joueurs sont payés selon le nombre de matchs joués.

Dans la situation actuelle, les joueurs seront donc payés leur salaire entier, au prorata du nombre de matchs. Ce qui signifie que les joueurs recevront environ 37 % de leur salaire pour la prochaine saison (pour un total de 1,48 milliard de dollars).