(Washington) Donald Trump ne s’en cache pas : il préfère parler de baseball et de la victoire historique des Nationals de Washington en Série mondiale plutôt que de la procédure de destitution qui le menace.

Agence France-Presse

Le président américain, qui recevait lundi les « Nats » pour célébrer leur premier championnat dans la MLB, a loué la ténacité de cette équipe.  

« Vous vous êtes battus jusqu’au bout », a-t-il lancé depuis le balcon de la Maison-Blanche face à une foule rassemblée pour l’occasion sous un grand soleil.

« L’Amérique est tombée amoureuse du baseball des Nationals. Ils ne voulaient plus parler que de cela, et de la procédure de destitution. Je préfère de loin le baseball », a-t-il ajouté, amusé.

Plusieurs joueurs avaient décidé de ne pas participer à cette cérémonie. L’un deux, Sean Doolittle, avait expliqué sa décision par la « rhétorique clivante » du président républicain et son goût prononcé pour les théories du complot.

PHOTO ROB CARR, AGENCE FRANCE-PRESSE

Sean Doolittle

L’un des membres de l’équipe présent lundi, Kurt Suzuki, avait lui à l’inverse décidé de manifester sa sympathie au président en portant une casquette rouge « Make America Great Again ». Ravi, le milliardaire américain l’a enlacé avec fougue alors qu’il s’apprêtait à dire quelques mots au podium.

PHOTO OLIVIER DOULIERY, AGENCE FRANCE-PRESSE

Le milliardaire américain a enlacé avec fougue Kurt Suzuki qui portait une casquette rouge « Make America Great Again ».

Donald Trump et son épouse Melania avaient été hués par des spectateurs lors de l’un des derniers matchs de la compétition à Washington.