(Houston) Malgré le premier circuit d’Abraham Toro en carrière au Baseball majeur, les Astros de Houston ont subi un revers de 9-8 aux mains des Rays de Tampa Bay jeudi après-midi.

La Presse canadienne

Avec un compte d’aucune balle et une prise, le Longueuillois de 22 ans a expédié un lancer du releveur Emilio Pagan par-dessus la clôture du champ centre droit à titre de premier frappeur de la neuvième manche.

Le circuit de Toro a permis aux Astros de s’approcher à un point des Rays, mais Pagan s’est ensuite montré intraitable. Il a réussi des retraits au bâton contre Robinson Chirinos et Josh Reddick avant que George Springer ne cogne un solide coup en flèche qu’a capté le voltigeur de gauche Tommy Pham pour mettre fin au match.

« Je voulais cogner un coup en flèche pour essayer d’amorcer un ralliement. Par chance, j’ai eu un bon élan et la balle a quitté le terrain », a relaté Toro, sur le site web des Astros.

« C’était un bon feeling. Je n’étais pas sûr que ce serait un circuit. C’était la neuvième manche. Nous avions une chance de revenir dans le match et je pense que c’était un point très important », a ajouté Toro, qui a réussi à récupérer la balle.

Toro a terminé la rencontre avec un coup sûr en deux visites officielles au marbre, avec deux points marqués et un point produit, son deuxième en carrière. Il a également soutiré trois buts sur balles.

Tout ça à la veille d’une série de trois matchs des Astros au Rogers Centre, le domicile des Blue Jays de Toronto.

« Ce sera vraiment agréable de voir ma famille et mes amis », a admis Toro au site web des Astros.

« Quelques-uns de mes amis ont m’ont envoyé le calendrier (des Astros) et m’ont dit “Hé, je vais être à Toronto”, et j’ai dit, “Pourquoi Toronto ?”. J’ai regardé le calendrier et j’ai dit “Oh, c’est bien.” Au début, je ne le savais même pas », a-t-il aussi confié.

Le gérant des Astros, A. J. Hinch, avait de bonnes choses à dire au sujet de Toro.

« Ses présences au bâton sont de vraiment bonne qualité, et il est assez calme, a fait remarquer Hinch au site web des Astros. J’aime le fait qu’il a réussi à amener avec lui dans les Ligues majeures les succès qu’il a connus dans les mineures. Je suis très heureux pour lui qu’il ait frappé son premier circuit. Il a été très discipliné au bâton avec trois buts sur balles. »

Fin de séquences

Les Rays ont ainsi évité de subir un balayage de leur série de trois matchs. Ils ont aussi mis fin à une séquence de quatre défaites à l’étranger tout en stoppant la série de six victoires de leurs rivaux.

Les Rays accusaient un recul de 6-5 au tableau indicateur lorsqu’ils ont pris l’avance pour de bon avec une poussée de trois points en début de septième manche.

Face à Chris Devenski (2-3), troisième lanceur employé par les Astros, Matt Duffy a amorcé la manche avec un simple au champ gauche. Après un retrait, Austin Meadows a frappé un double au champ droit, permettant à Duffy de se rendre jusqu’au troisième coussin.

Pham a suivi avec un simple bon pour un point avant que Ji-Man Choi ne cogne un double faisant marquer Meadows et Pham.

Les Astros ont récupéré l’un de ces points en fin de septième quand Toro, qui avait reçu une passe gratuite après un retrait, a éventuellement croisé le marbre sur un simple de Reddick.

« Dans un match aussi serré, et certainement aussi fou que celui-là, vous repensez toujours aux opportunités (de marquer), a déclaré le gérant des Astros A. J. Hinch. Nous n’avons pas connu un match particulièrement joli, mais nous nous sommes battus et j’aime la bataille. Ç’a été une partie bizarre, pleine de rebondissements, mais nous n’en avons pas fait assez lors des moments importants pour triompher. »

Le receveur Travis d’Arnaud a mené l’attaque des Rays avec trois coups sûrs en cinq présences au marbre, incluant son 14e circuit de la saison, une claque de deux points contre Zack Greinke en quatrième manche. Meadows a également frappé un coup en solo en troisième manche.

« Nous n’avons jamais cessé de nous encourager pendant tout le match, chaque fois qu’une équipe prenait l’avance, nous n’étions jamais déprimés, a affirmé d’Arnaud. Nous avons fini avec la victoire, ce qui est énorme. »

Dans la défaite, Springer, Chirinos et Reddick ont fait marquer deux points chacun. Springer, son 28e, et Jose Altuve, son 25e, ont également frappé des circuits pour les Astros.

La victoire est allée au dossier du releveur Jose DeLeon (1-0), victime d’un point non mérité en une manche de travail.

Les Rays seront de retour à domcile pour une importante séquence de dix matchs qui s’amorcera vendredi soir contre les Indians de Cleveland.