(Toronto) Le lanceur canadien Cal Quantrill a récolté sa première victoire dans les Majeures alors que les Padres de San Diego ont écrasé les Blue Jays de Toronto 19-4, samedi après-midi.

La Presse canadienne

À son quatrième départ en carrière, le lanceur de 24 ans originaire de Port Hope, en Ontario, a concédé trois points en deux coups sûrs et a retiré neuf frappeurs sur des prises en six manches de travail. Ses coéquipiers l’ont appuyé en frappant 20 coups sûrs. Les Padres ont également établi un record d’équipe en cognant sept circuits.

Le voltigeur canadien Josh Naylor, âgé de 21 ans, a également frappé son premier coup sûr et il a récolté son premier point produit dans la MLB. Originaire de Mississauga, en Ontario, il a envoyé une flèche en direction du mur du champ centre aux dépens de Greg Garcia et a permis aux Padres de prendre les devants en première manche.

« Je sens que Josh et moi, je sais que nous sommes jeunes, mais que nous avons beaucoup cheminé ensemble, a déclaré Quantrill. Nous avons participé au match’’Future Stars’’ensemble. Nous avons joué ensemble dans l’équipe canadienne. Et maintenant nous accomplissons ça.

“Je suis heureux que nous ayons pu accomplir tout ça ici. Ç’aurait été plaisant aussi ailleurs, mais c’est un peu plus spécial de le faire devant nos familles et nos amis. »

Quantrill a obtenu sa toute première victoire en carrière face à l’équipe dont il était partisan en grandissant. Son père, Paul, a été un releveur des Blue Jays lors de six de ses 13 saisons dans la MLB, entre 1996 et 2001.

Le jeune lanceur a visité ses amis et sa famille à Port Hope, jeudi, alors que les Padres profitaient d’une journée de congé, avant de rejoindre ses coéquipiers à Toronto par la suite.

Plusieurs membres de sa famille et un bon nombre de ses amis étaient parmi les 24 212 partisans présents au Rogers Centre samedi.

« C’était l’un de mes rêves depuis si longtemps de pouvoir lancer dans les Majeures, a souligné Quantrill. Maintenant, tu as la chance d’être à la maison pour obtenir ta première victoire. J’étais excité de pouvoir le faire de cette façon. »

Naylor avait également plusieurs spectateurs pour le supporter. Il a fait ses débuts avec les Padres lors de la victoire de l’équipe vendredi. Il a par contre raté les quatre occasions offertes au bâton, à titre de frappeur désigné, lors du dernier match.

Naylor a eu l’occasion de se reprendre, affichant un rendement de 3 en 6 lors de son deuxième départ. Après avoir frappé son double, il a frappé une autre flèche en direction du champ droit en troisième manche. Il a par la suite été retiré au bâton lors de la cinquième et de la sixième manche.

« Je n’étais pas anxieux, mais je voulais être en mesure de connaître un bon match bientôt, a mentionné Naylor. Je n’ai pas pu le faire devant la grande foule présente hier, mais j’ai pu le faire ce soir. »

Will Myers et Hunter Renfroe ont frappé deux longues balles chacun. Myers et Ian Kinsler ont donné un coup de main en claquant deux circuits consécutifs en deuxième manche. C’était la première fois cette saison que les Padres réussissaient à cogner deux longues balles d’affilée.

Austin Hedges a mis le match hors de portée lorsqu’il a claqué son premier grand chelem à vie en quatrième manche.

Le partant des Blue Jays Edwin Jackson n’a oeuvré que pendant quatre manches. Il a par la suite cédé sa place au releveur gaucher Thomas Pannone, qui a amorcé la cinquième manche.

Il s’agissait du troisième départ de Jackson depuis que les Blue Jays en ont fait l’acquisition. La formation torontoise a mis la main sur le partant droitier un peu plus tôt ce mois-ci.

Lourdes Gurriel fils a cogné un circuit aux dépens de Quantrill en deuxième manche et Justin Smoak a par la suite envoyé une claque dans les gradins pour deux points en quatrième manche.