(Los Angeles) La question de la protection des spectateurs des matchs de la Ligue majeure de baseball (MLB) a été relancée, jeudi, après qu’une fillette a été blessée la veille par une balle frappée vers les tribunes.

Agence France-Presse

L’incident a eu lieu mercredi soir à Houston lors du match entre les Astros et les Cubs de Chicago, quand un joueur des Cubs, Albert Almora Jr., a frappé une fausse balle, qui est partie sur le côté et a atterri dans une tribune.

La fillette, consciente, a été transportée à l’hôpital, ont indiqué les Astros, sans donner plus de précisions.

La presse locale rapportait jeudi matin que la fillette n’était pas gravement blessée.

AP

Albert Almora était ébranlé après avoir frappé sa fausse balle.

«Nous présentons nos meilleurs vœux de rétablissement à la fillette et à sa famille», a indiqué la MLB dans un communiqué.

«Les équipes ont augmenté ces dernières années de façon significative le périmètre de filets (protégeant les tribunes) et le nombre de sièges protégés», a-t-elle ajouté.

«Après l'incident de (mercredi) soir, nous allons poursuivre nos efforts dans ce domaine», a assuré la MLB, qui chapeaute les 30 équipes du baseball majeur.

Depuis 2018, la MLB demande aux équipes d’accroître la hauteur et la longueur des filets de protection installés derrière et sur les côtés du marbre, où prennent place les frappeurs.

En août 2018, une spectatrice assistant à un match des Dodgers de Los Angeles est décédée quelques jours après avoir reçu une balle en pleine tête.

Sa fille, Jana Brody, a fait part sur ESPN de son désarroi : «C’est inconcevable que des spectateurs soient encore blessés par des balles frappés à pleine puissance et que la MLB n’ait pas changé la réglementation, alors que ma mère est décédée d’une hémorragie cérébrale en août dernier».